Magazine Environnement

Plantes médicinales à cultiver

Publié le 21 août 2009 par Erwan Pianezza

Plantes médicinales à cultiver par PasseportSanté.net
envoyé par PasseportSante. - Plus de trucs et astuces en vidéo.

Marie Provost, herboriste, nous présente trois plantes utiles et faciles à cultiver

La mélisse : Melissa officinalis
Vertus calmantes et relaxantes, digestives, antivirales.
Elle régule l’influx nerveux, ce qui a une action bénéfique sur la tachycardie, mais réduit aussi les spasmes de l’estomac et du côlon (elle a également des propriétés antifongiques). En infusion, la mélisse a un effet légèrement sédatif, et favorise de plus la sudation, c’est pourquoi elle est recommandée dans des cas d’insomnie, ou par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées.

Le millepertuis, qui signifie “mille trous” : Hypericum perforatum
Vulnéraire (aide à la guérison des blessures), émollient et adoucissant cutané (en usage externe et immédiat).
Qualité anti-inflammatoires, cicatrisantes, antalgiques, traitement de certaines dépressions et de troubles de l’humeur.
Attention : cette plante est photosensibilisante. Ne pas s’exposer au soleil après son utilisation.

L’achillée millefeuille : Achillea millefolium
Autres appellations : herbe de la Saint-Jean, herbe de Saint-Joseph, herbe à dinde, herbe au charpentier, aux cochers, aux militaires, herbe aux coupures, saigne-nez, sourcil de Vénus.
Propriétés cicatrisantes, peptique (aide à la digestion), toniques, hémostatiques, antispasmodiques, emménagogues, hypotensives, antihémorroïdales.
Traitement des plaies, saignements et ulcères anciens ou récents.
Utilisée comme cosmétique et dans de nombreuses liqueurs, elle est contre-indiquée pendant la grossesse.

Lire aussi sur Terre TV : Les 10 commandements du jardinage durable

Découvrez la bible du jardinage écolo en vidéo ! L’architecte paysagiste, urbaniste et ethnobotaniste Thierry Huau a accepté de nous livrer ses secrets. Si le jardinage est votre religion, respectez les 10 commandements de ce prophète du jardin. En effet, Thierry Huau travaille actuellement sur le projet de parc naturel Terra Botanica, en Anjou. Mais c’est à lui également que l’on doit la reconstitution des jardins de Beyrouth.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Erwan Pianezza 53364 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog