Magazine Culture

Le rugby et la pub

Publié le 08 octobre 2007 par Alex Pierre

C'est la coupe du monde, la France est en demie contre l'Angleterre, que du bonheur. Surtout pour les concepteur-rédacteurs qui s'amusent à reprendre le thème du ballon ovale pour leurs annonces publicitaires.

Passons celles des sponsors officiels, comme la publicité pour Orange avec Fabien Galthier, celle pour Nike avec le XV français au complet dans les vestiaires, ou encore celle pour Pastis 51 pour une troisième mi-temps avec Serge Blanco... Elles n'ont d'autre intérêt que de montrer leur affiliation à la coupe du monde et ne sont en aucun cas créative.

Pour les autres sociétés, la plupart des opérations marketing apparaîssent " fadasses " : un produit à vendre (n'importe lequel), un prétexte (le rugby, tiens...), je mélange et ça donne une merveilleuse recette de publicité sans goût... comme cette pub pour les matelas Simmons, ou celle irresponsable pour l'énergie positive Powéo (Une animation de mauvais goût où Chabal se ressource les doigts dans une prise) :

[Youtube=http://fr.youtube.com/watch?v=R8p2T4RGIvk]
Quelqu'un a-t-il envie d'acheter un matelas après avoir vu cette vidéo ?

Mais il y a tout de même deux petits buzz marketing qui méritent, selon moi, le coup d'oeil. Petit tour d'horizon...

Les lapins (encore plus) crétins :
[Youtube=http://fr.youtube.com/watch?v=2HtPDOl8zBY]

Dim :
[Youtube=http://fr.youtube.com/watch?v=3SUY9GuLkdI]

Ces jolies filles sont en fait des mannequins payés par la marque de sous-vêtements (entre autres) pour attirer l'oeil du public. Après une petite recherche sur le net pour les retrouver en vidéos - mise en ligne par un illustre inconnu qui ne travaille certainement pas pour Dim -, vous tombez sur ce site (cliquez Dim Dim Girls) qui décline sa nouvelle collection façon rugby. Un vrai coup marketing !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alex Pierre 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines