Magazine Cinéma

Goldeneye

Par Tibo75
Goldeneye
vendredi 21 août 2009
Ah voilà les "James Bond" comme je les aime avec les gadgets, les calembours à deux sous... La première scène est un excellent révélateur : Bond saute d'une falaise à moto, la quitte et s'engouffre dans l'avion qu'il poursuivait pour enfin le redresser au dernier moment et éviter de s'écraser au sol. C'est complètement improbable, irréaliste, Bond est le type le plus chanceux de la terre car lors de chacun de ses films il réalise une cascade de ce genre où les probabilités de s'en sortir sont inférieures à une sur un million. Mais c'est ça qui est drôle, cette scène veut dire que ce n'est que du cinéma, pas la réalité alors que l'excès d'hémoglobine dans les deux derniers opus (je veux parler de "Casino Royal" et surtout "Quantum of Solace") nous ramène trop à la réalité et rend les scènes d'action violentes insupportables.
Et le reste de l'histoire ? Il y a un méchant, très méchant qui de son repaire cubain veut détruire toute la finance mondiale (c'était prémonitoire !), une jolie fille, très jolie qui finira dans les bras de Bond et tout finit dans une grande explosion.... Donc du James Bond super classique mais qui fait toujours passer un moment plaisant.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tibo75 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines