Magazine Culture

Stepehenie Meyer plagie : les similitudes sont flagrantes

Publié le 22 août 2009 par Actualitté
Pour démasquer un plagiat, on peut recourir à une méthode dite 'soustractive' : on supprime les différences entre deux textes et apparaissent alors les similitudes. C'est sur cette base que Craig Williams, avocat de Jordan Scoot se base dans leur plainte contre Hachette et Stephenie Meyer, déposée à la cour de district central de Californie mercredi.
Stepehenie Meyer plagie : les similitudes sont flagrantesSi le livre, The Nocturne, que Meyer aurait plagié, n'a jamais été distribué en librairies, il était cependant disponible sur son site internet autant que sur des librairies en ligne, avance l'avocat. Et si l'on enlève toutes les différences entre les deux ouvrages, les ressemblances sont pour l'avocat particulièrement frappantes. « Stephenie Meyer a pris des idées du livre de Jordan, mais elles vont dans une autre direction », affirme-t-il.
En outre, si le livre Forever Dawn, la suite de Twilight, qui ne se composait alors que deux livres, a été protégé en 2004, Breaking Dawn, lui, n'a pas encore été enregistré pour le droit d'auteur note l'avocat. Et de renchérir : « Elle n'a pas les droits, parce qu'elle ne peut pas les avoir. » Évidemment, Hachette conteste cette affirmation...
Le livre de Jordan se base sur une histoire d'amour entre un jeune sorcier et une adolescente, dans la France du XVe siècle, quand Meyer raconte les amours d'une ado avec un vampire ou un loup-garou. Mais à travers une douzaine d'exemples, l'avocat relève de trop proches coïncidences.
La partie est donc serrée, d'autant que Hachette estime incontestable que Breaking Dawn soit basé sur ce fameux second tome Forever Dawn, écrit en 2003, et enregistré au Copyright Office américain en 2004. Soit deux années avant que le livre de Jordan ne soit protégé et ne commence à être mis en ligne. « Nous avons hâte de nous défendre contre cette plainte injustifiée, et attendons que le tribunal la classe comme sans fondement et la rejette », maintient l'éditeur dans une déclaration.
Pour Craig Williams, sa cliente est uniquement en recherche de reconnaissance, pas d'un conflit ouvert avec Meyer. À 21 ans, elle début sa carrière, et de questionner : « Et si le livre de Jordan avait été acheté par Hachette avant celui de Meyer ? Aurait-elle pris sa place et vendu 70 millions d'ouvrages ? »
Dans un premier temps, trois points essentiels avaient été signalés, pour montrer les similitudes entre les deux textes :
  • Une scène de sexe après un mariage
  • Une scène où le personnage principal meurt
  • Une scène où une femme est enceinte d'une créature démoniaque dotée de pouvoirs maléfiques
Difficile à croire, considérait Hachette, et l'agent de Meyer nous avait très simplement signifié que l'auteure, Jordan Scott était simplement en manque de publicité pour son livre... The Nocturne est le premier tome d'une trilogie par ailleurs.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine