Magazine Culture

Le Dieu Shiva, une sacrée plume

Publié le 22 août 2009 par Actualitté
Le bijoutier Caran d'Ache offre de se rapprocher plus encore de la spiritualité profonde qui unit un écrivain à son oeuvre, en transitant par une méditation zen intense. « Après Buddha et Ganesh, pièces énigmatiques et spectaculaires, Caran d'Ache rend un nouvel hommage à une figure divine et signe, en collaboration avec l'artisan joaillier Édouard Jud, 108 stylos plume et 55 stylos roller dédiés au dieu hindou Shiva, père de Ganesh. »
Le Dieu Shiva, une sacrée plume
Ce fabricant suisse a créé une édition limitée qui incarne un véritable catalyseur scriptural et par le biais de Shiva, vous enverra au Nirvana de la littérature.
Le Dieu Shiva, une sacrée plume
« Composés d'argent massif 800 à l'éclat sombre particulier, ces somptueux ouvrages entièrement réalisés à la main incarnent tout le mystère et le symbolisme de l'être suprême dans la tradition shivaïte. »
Le Dieu Shiva, une sacrée plume
Bon, cela dit, tout a un coût, et ces objets pas moins que le reste : attendu que le bec de plume est en or 18 carats et rhodium, qu'on ajoute un diamant top Wesselton VVS 0.04 carats et une Agathe en guise de pierre semi-précieuse... Ouais, alors la version plume coûte environ 10.745 € et la bille 9810 €.
Le Dieu Shiva, une sacrée plume
« Personnification de l'Absolu, Shiva apparaît sur le corps et le capuchon des instruments d'écriture comme autant d'interprétations de sa puissance destructrice et régénératrice. » Et pourquoi 108 et 55 ? Parce que 108 est un chiffre important et que 5 itou...
La version Ganesh existe aussi...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine