Magazine Cinéma

Borderland

Publié le 23 août 2009 par Olivier Walmacq

borderland

genre: gore (interdit aux - 16 ans)
Année: 2007
durée: 1h40

l'histoire: En vacances au Mexique, 3 étudiants venus passer du bon temps avant d'entrer dans la vie active, tombent sur un groupe de dealers adeptes de cultes sataniques.

la critique de Eelsoliver:

Depuis quelques années, on nous bourre le crâne avec les suites resucées de Saw. Et c'est bien dommage puisque nous passons à côté de certains films gores bien plus choquants qu'un Saw 6 (choucroute... Désolé!) en prévision pour la fin de l'année.
Borderland n'est même pas passé par la case cinéma et ce film est donc sorti directement en dvd.

Plutôt curieux par ailleurs vu la qualité de ce long-métrage signé Zev Berman. Dans un premier temps, Borderland fait penser au film d'Eli Roth, Hostel.
En effet, trois étudiants partent en vacances au Mexique, et tombent sur une secte satanique qui pratique la torture afin de prendre l'âme humaine.
Pourtant, Borderland est assez différent d'Hostel. Au même titre que le film d'Eli Roth, Borderland est basé sur une histoire vraie.

Et croyez-moi, le film de Berman ne fait pas dans la dentelle. Les âmes sensibles sont donc priées de passer leur chemin ou d'aller faire un petit tour.
Pour le reste, nous sommes face à un excellent film d'horreur, choc, sanglant et dérangeant, d'où l'interdiction aux - 16 ans.
Mais Borderland ne commet jamais l'erreur de sombrer dans le gore à outrance.

Pour une fois, nous sommes face à une oeuvre mature, tendue mais incroyablement dure. La secte en question kidnappe des touristes.
Leurs rites consistent à s'emparer de l'âme humaine. Pour cela, leurs cérémonies ont pour but de faire hurler la victime: le principe est simple, cruel et animal, surtout que les tortionnaires n'hésitent pas à manier le couteau.

Je passe sur les détails. Mais le film de Zev Berman n'oublie pas de préciser les suites de cette affaire sordide qui fait vraiment froid dans le dos.
En résulte un film atypique, passionnant et plutôt bien joué par des jeunes comédiens, pas très connus au passage. Une excellente surprise qui vaut beaucoup mieux qu'une petite sortie en dvd.

Note: 15/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines