Magazine Culture

Sandrine Bonnaire dans un roman de Bertina Henrichs

Par Albrizzi
Le 5 août, l'adaptation du roman de Bertina Henrichs "La joueuse d'échecs" est sorti en salles (sous le titre "Joueuse"). Sandrine Bonnaire en avait acheté les droits dès sa publication. Dans le film de Caroline Bottaro, elle interprète Eleni, une femme qui va s’émanciper en apprenant à jouer aux échecs. Le roman est réédité en poche.
Comme le Tchèque Milan Kundera, la Canadienne Nancy Huston, et le Grec Vassilis Alexakis, Bertina Henrichs n’écrit pas dans sa langue maternelle : bien qu’elle soit allemande, c’est le français qu’elle a choisi pour transcrire son premier roman. La raison ? Elle vit en France depuis dix-huit ans. Ce qui ne l’empêche pas non plus d’avoir planté le décor de son livre dans une île grecque, Naxos. Cette scénariste a eu l’idée de son roman lors d’un séjour dans les Cyclades, pendant lequel elle jouait chaque soir. Un matin, une femme de chambre fronce sa chemise de nuit au niveau de la taille après l’avoir déposée sur le lit, lui donnant une forme presque humaine, allégorie de l’Eternel féminin… une délicate manière d’adresser un salut à sa cliente. Bertina en est touchée, aussitôt, et imagine sa vie. Son personnage Eleni est né. Subversive sous ses airs de timide, la tranquille mère de famille va connaître un destin très particulier grâce à un simple jeu de société. La nouvelle Eleni saura-t-elle s’accommoder de son ancienne vie ou devra-t-elle tout abandonner derrière elle ?

Envie de lire : La Joueuse d’échecs de Bertina Henrichs
envoyé par femmes. - Films courts et animations.
*Le livre de Poche, 160 p., 5 euros.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Albrizzi 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines