Magazine Culture

L’île de Guernesey au cœur d’un best-seller

Par Albrizzi
Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates *
Ce livre est en passe de devenir la star de l’été. Derrière des mastodontes tels que Le premier jour de Marc Levy et L’élégance du hérisson de Muriel Barbery, le premier roman d’une ancienne libraire américaine, Mary Ann Shaffer, a déjà été tiré à 40 000 exemplaires.
Traduit dans plus de vingt pays, il figure depuis un an sur la liste des best-sellers aux Etats-Unis. Un tour du monde auquel n’aura pas assisté son auteure, Mary Ann Shaffer, décédée en février 2008. C’est donc sa nièce, Annie Barrows, — elle a d’ailleurs aidée sa tante à terminer le livre —, qui récolte les fruits du succès. Il n’est pas tout à fait anodin que ce roman se retrouve dans la même liste que ceux de Marc Levy et Muriel Barbery. On y pioche le même air : des personnages qui n’ont au départ rien d’extraordinaire, hormis un humour qui détonne et un sale caractère, attachants par leurs défauts et leurs coups de gueule plus que par leurs qualités. L’héroïsme ordinaire dont raffole le public qui peut ainsi, plus facilement, s’identifier aux hommes et aux femmes mis en scène. La plume est souple, claire, rapide, le vocabulaire universel. Pas d’entourloupes, ni de broderies inutiles. Pas de figures de style ni de deuxième grille de lecture. Les valeurs sûres qui font l’efficacité d’un bon film populaire émouvant parce que dramatique et fantaisiste. La recette est simple… encore fallait-il la réaliser !

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
envoyé par femmes. - Découvrez plus de vidéos créatives.
*de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, traduit de l'américain par Aline Azoulay-Pacvon, Nil Editions, 390 p., 19 euros.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Albrizzi 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines