Magazine Internet

Pourquoi à l’heure du lifestream, la storyline n’a jamais autant compté

Publié le 23 août 2009 par Lilzeon

Citoyens !

A l’heure où ça posteriouse à mort, où on se dit que TumblR n’est pas si mal, et qu’on est dans une ivresse de l’archivage du présent, c’est…bien du futur passé qu’il importe de parler désormais.

Imagine dans 10 ans. Tu cherches une info sur un événement politique; tu tombes sur les articles de presse, contextualisées. Et puis tu tombes sur des blogs à l’abandon, ou toujours d’actualité. Sauf que là l’info n’est plus contextualisée. Et que les petites histoires dans l’histoire, tu ne les saisis pas, parce que pas présent dans la communauté d’appartenance du blog de l’époque.

Alors l’information créée aujourd’hui connaitra une déperdition de valeur phénoménale d’ici 10 ans. Ce qui serait paradoxal avec les logiques de flux (vin, finance etc.) qui normalement se bonifient avec l’âge.

Tout ça pour en venir à quelques points qui me paraissent importants :

  • contextualise, citoyens à mort : mets des liens dans tes billets, c’est ta seule chance de survie
    ;)
  • l’histoire dans l’histoire, tu nous épargneras : cet éphémère passe par le tchat ou par le tweetage des familles. Notamment si tu as la prétention de faire de la “nouvelle information”
  • le journaliste tu béniras : c’est lui et lui seulement qui confrontera nos sources à outrance, de manière massive (je laisse de côté les Columbo 2.0 qui eux aussi nous aideront. Sauf qu’ils se compteront sur les doigts d’une seule main)

Pour conclure : à l’heure du lifestreaming, ou life-lining, il n’a jamais été aussi question de storyline. Il importe de la consolider, de la protéger. Car des êtres malveillants pourraient assembler nos sources muettes des autres pour faire passer un message opposé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lilzeon 1519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine