Magazine Culture

AC/DC - Down Payment Blues

Publié le 24 août 2009 par Olivier Walmacq

album_acdc_powerage

Genre : Clip vidéo musical

Année : 1978

Durée : 6min

bon_scott_and_angus_live1

La critique de ClashDoherty :

Puissant. Ce titre, assez long, est tout simplement puissant. Down Payment Blues est issu de l'album Powerage, que le groupe de hard rock australien AC/DC a sorti en 1978, et qui est indéniablement le meilleur album du groupe avec le chanteur Bon Scott (mort en 1980 dans des circonstances aussi tragiques que rock'n'roll : étouffé dans son vomi, frigorifié, à l'arrière d'une voiture volée, en plein hiver londonien, après une cuite monstrueuse).

acdc77_80

Bon Scott, un vrai roublard à la voix vicieuse et jubilatoire, auteur de quelques textes vraiment vicelards et osés, tournant pour la plupart d'entre eux sur la sainte trinité des thèmes du rock : la picole, les gonzesses faciles, la quête jamais fatiguante de bons moments à passer à s'éclater entre potes. Down Payment Blues porte bien son nom, car ce titre assez long (6 minutes, le plus long de Powerage) est un vrai blues... à la sauce AC/DC.
La chanson est toujours d'actualité, en ces temps de crise, car elle parle d'un homme qui possède une Cadillac, mais n'a plus assez de pognon pour acheter de l'essence pour mettre dedans.
I've got holes in my shoes/And I'm way overdue/Down payment blues. Le mec, plus loin, nous explique qu'il ne peut même plus payer la bouffe de son chat !

IMG

Le tout sur un riff d'enfer signé Angus Young le petit écolier pas vraiment en chocolat. Down Payment Blues est à l'image de Powerage : électrique, énergique, et, surtout, une longue jam entre des musiciens aussi talentueux que primaires (plus c'est con, plus c'est bon, et AC/DC n'a jamais cherché la complication dans leur musique).
Album préféré de Keith Richards (guitariste des Stones), Powerage est une succession de morceaux anthologiques (Sin City, Rock'n'Roll Damnation, What's Next To The Moon, Gone Shootin', Riff Raff), et Down Payment Blues en est le sommet. Et la seconde chanson de l'album, par ailleurs.

ac_dc_11

Histoire de commencer un cycle AC/DC sous les meilleurs auspices, je vous laisse donc découvrir, ou redécouvrir, cette chanson emblématique du groupe mais ne faisant, malgré cela, pas partie des plus connues.
Down Payment Blues représente, pour moi, parfaitement le son AC/DC : roublard, énergique, efficace, jouissif, et avec des paroles hilarantes et vraiment bien trouvées. En un mot : monumental !

I know that it's evil
I know that it's got to be
I know I ain't doing much
Doing nothing means a lot to me
Living on a shoe string
A fifty cent millionaire
Open to charity
Rock 'n' roller welfare
Sitting in my Cadillac
Listening to my radio
Suzy baby get on in
Tell me where she want to go
I'm living in a nightmare
She's looking like a wet dream
I got myself a Cadillac
But I can't afford the gasoline
CHORUS:
I've got holes in my shoes
And I'm way overdue
Down payment blues
Get myself a steady job
Some responsibility
Can't even feed my cat
On social security
Hiding from the rent man
Oh it makes me want to cry
Sheriff knocking on my door
Ain't it funny how the time flies
Sitting on my sailing boat
Sipping off my champaign
Suzy baby all at sea [Suzy baby you're obscene]
Say she want to come again
Feeling like a paper cup
[Floating | Blowing] down a storm drain
Got myself a sailing boat
But I can't afford the gasoline [...afford a drop of rain]
But I can't afford to gather way [gather way - navigation - To attain headway. ]

20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog