Magazine Sport

Jones rend ce qu’elle a volé...mais à qui ?

Publié le 09 octobre 2007 par Bernard Suzat
Trois jours après avoir avoué s’être dopée en 2000 et 2001, l’Américaine Marion Jones (32 ans), qui a accepté lundi une suspension de deux ans, a rendu ce même jour ses cinq médailles olympiques remportées à Sydney en 2000.
Marion Jones a véritablement décidé de tourner la page et de faire table rase du passé. Après avoir longtemps nié s’être dopée, l’Américaine, en l’espace de trois jours, a totalement changé d’attitude en avouant enfin les faits, en rendant ses médailles olympiques et en acceptant une suspension de deux ans des plus symboliques puisqu’elle arrête l’athlétisme. Un comportement responsable même s’il peut apparaître bien tardif pour les passionnés d’athlétisme près de sept ans après des JO de Sydney que l’on sait désormais tronqués. Reste que le repentir de la Californienne, devenu inévitable, semble sincère.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Suzat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine