Magazine Conso

Société de Cons(ommation)

Publié le 09 octobre 2007 par Edwoodjr
Remplir ses oreilles avec les écouteurs blancs d'un iPod parce qu'Apple est revenu à la mode plutôt que d'avoir fait faillite, porter des Schmoove même si c'est moche juste parce que tout le monde en achète (et sans savoir comment ça se prononce), s'extasier sur les nouveaux coloris de Converse alors que le modèle demeure finalement inchangé depuis 1919, succomber à la folie des stickers muraux même si ce n'est ni plus ni moins que des autocollants vendus plusieurs dizaines d'euros, baver devant une Mini Cooper vendue horriblement cher... Le marketing a ceci d'extraordinaire qu'il parvient à nous vendre tout et n'importe quoi, plus c'est gros plus ça marche, moins j'en ai besoin plus j'en veux.
C'est ainsi qu'en ce moment je m'intéresse à cette nouvelle machine à café : la Dolce Gusto. Ce qui est très con vu que j'ai déjà une machine à café (j'avais à l'époque succomber au slogan "Une cafetière Senseo !") et qui plus est : je n'aime pas le café. Ouep. Je vous avais prévenu : c'est très con. Ah oui mais j'aime les cappuccino et les chocolats ! Dans ce cas, ça devient un achat vital. Je veux aussi un écran LCD, alors que j'ai déjà deux télés pour 50m²... Pourquoi donc ?! Pour aller avec la nouvelle Playstation 3 biensûr ! J'achète une console hors de prix et ça génère un autre besoin, c'est super bien trouvé non ? Et le mieux c'est que je sais que c'est con, je sais que je me fais manipuler... C'est pour cela que je résiste quelques temps mais au final, je finirai bien par céder, comme tout le monde. Et ce radio-réveil luminothérapie ?! Ca a l'air vachement bien comme concept, c'est sûr que la vie sera plus belle avec ça dans ma chambre ! Je me demande bien comment faisaient les gens avant cette découverte ? J'en veux un ! Et je vous parle même pas des meubles IKEA que l'on s'empresse d'acheter alors que beaucoup ne sont que des rééditions ou le même produit dans une autre couleur...
Enfin voilà, cet article n'a aucun intérêt et ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes... Je me rend juste compte naïvement que la publicité finit toujours par m'influencer, que je le veuille ou non, que je m'en rende compte ou non. C'est peut-être aussi ma façon de vous rappeller que le très attendu film 99 Francs (de Jean Kounen, adapté du best-seller de Frédéric Beigbeder) est sorti depuis le 26 septembre, que je me suis juré de le voir et que ça sera certainement pour ce week-end à l'UGC. J'avais aimé le livre et les critiques semblent assez bonnes. Par contre inutile de gacher de l'argent dans la suite, "Au secours pardon", c'est vraiment une merde finie ce bouquin.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Edwoodjr 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte