Magazine Focus Emploi

Le call-to-action, l'art d'inciter sans susciter le rejet

Publié le 25 août 2009 par Nouvellesrives

Le call-to-action, l'art d'inciter sans susciter le rejet
Sur le site d'HSBC Business Direct, il y a un étonnant outil incitatif, un Quizz pour savoir si le service correspond à ses besoins. Voilà un Call-to-action qui sait cacher son nom. En effet, sur le web ou dans le marketing direct, les rabais, les mois gratuits et les frais de dossiers offerts n'ont plus réellement d'impact car, on les retrouve systématiquement partout. Pour aller au-delà, le "Call-to-action" offre bien d'autres moyens.
Être trop respectueux envers ses prospects ne va pas dans le sens de la vente. Si on est sûr de son produit ou de son service, il vaut mieux le faire savoir, être plus directif et mettre un peu de pression. L'autre jour je suis allé visiter le comparateur Mutuelles et Complémentaires Santé : santiane.fr. Spécialiste depuis plus de 5 ans, ce comparateur m'as surpris par la qualité de ses fonctionnalités. Mais, il ne s'arrête pas là. 1 heures après, je reçois un appel d'un vendeur qui me propose d'affiner ma recherche. Après 2 minutes de mise au point au téléphone, j'ai reçu par e-mail 5 propositions détaillées de complémentaires avec les coordonnées de mon conseiller, un pdf par proposition et une incitation à la souscription en ligne. Veuillez noter en dessous, le soin apporté aux intitulés des e-mail qui permettent de lire les tarifs. J'avoue qu'une telle réactivité est très confortable pour le client.
Quand il est justifié et bien amené, le call-to-action n'est pas intrusif quand il devient une aide à la décision.
Le call-to-action, l'art d'inciter sans susciter le rejetNouvellesRives.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nouvellesrives 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog