Magazine Culture

R.I.P. - Classique - 1996 - Aaliyah - One In A Million - Reviews - Chronique d'une artiste difficile à oublier...

Publié le 25 août 2009 par Saab190780
R.I.P. - Classique - 1996 - Aaliyah - One In A Million - Reviews - Chronique d'une artiste difficile à oublier...
C'était il y a déjà huit ans de cela ! Je venais de finir mon sport quotidien (que j'ai bien entendu abandonné après mes études...), à l'époque j'avais toujours un baladeur cassette avec FM incorporée et j'ai appris ta mort accidentelle... je venais la semaine précédente d'acheter tes deux derniers albums (que j'ai trouvé par miracle au temps où internet était inexistant dans ma vie et où la Belgique était un pays peu accueillant concernant le R&B) que j'écoutais en boucle. Je t'avais découverte quelques mois auparavant avec ton morceau tubesque Try Again au temps ou Timbaland faisait encore des morceaux corrects et puis tu as disparue sans crier gare. Cela peut paraître incongru mais étant donné que j'ai rapidement adhéré à ta musique et ton style sobre ta mort m'a sérieusement brisé le coeur. J'ai trouvé infiniment injuste qu'une artiste aussi jeune, classe et talentueuse que toi meures sous le coup de la bêtise d'autres. Il y a un tas de gens qui meurent chaque jour, je sais c'est stupide, mais je te trouvais spéciale, tu étais l'unique chanteuse estampillée R&B urbain que j'appréciais (et que j'apprécie toujours) avec Mary J. Blige et personne n'a depuis lors remplacé le vide que tu as laissé derrière toi. Pire, Mary, elle a viré pop depuis...
Oui bon, cela peut paraître exagéré tous ces atermoiements mais cela est un brin véridique : le R&B est mort depuis que la pop a pris le dessus : Beyoncé et Mary J. Blige en ont fais les frais pour élargir leur public et les nouvelles venues talentueuses telles que Keshia Cole, Jazmine Sullivan et Chrisette Michele préfèrent marier le R&B avec le jazz et le hip hop, je trouve même pas cela terrible, elles ont des voix stéréotypées que je peux plus entendre sans zapper. J'adorais ta voix veloutée et sensuelle. Il est vrai tu n'étais pas encore une artiste vraiment complète, tu étais encore jeune, tu te mettais peu à peu à l'écriture de tes textes et à la production et je ne peux imaginer sans un pincement au coeur ce que tu aurais pu devenir toi qui venais d'entamer la promotion de ton dernier opus sobrement intitulé Aaliyah. J'ai décidé pour te rendre hommage de chroniquer ton second album One In A Million sorti en 1996 qui est sans conteste l'un des meilleurs albums de R&B des années 90's, une oeuvre maîtresse mais aussi celle d'une d'une jeune fille âgée à peine de 16 ans lors de son enregistrement ! Tu avais trouvé des pygmalions de choix en la présence des producteurs et artistes de hip hop urbain Timbaland et Missy Elliott pour le second effort de ta jeune, brillante et trop courte carrière.
One In A Million c'est 17 (et oui !) songs qui s'égrainent sans fausse note, un vrai petit miracle, la presque intégralité des morceaux auraient pu faire l'objet d'une sortie en single, pas un déchet en perspective, pas de filler pour trouver un prétexte douteux de sortir un album. Après tant d'années, j'ai toujours des frissons en écoutant les ballades exceptionnelles que sont One In A Million et 4 Page Letter qui resteront sans doute à tout jamais sur la liste des mes chansons préférées. Timbo et Missy étaient au top de sa créativité. Sans omettre les brûlants et troublants Hot Like Fire,If Your Girl Only Knew, Heartbroken et Ladies In Da House ainsi que que les soyeux, lumineux et plus légers Choosey Lover (reprise de The Isley Brothers), Got To Give It Up (reprise de Marvin Gaye), Never Givin Up et The One I Give My Heart To. Un album de R&B aussi audacieux qu'ambitieux mis au point par des jeunes loups aux dents longues, qui mélange la naïveté d'une jeune fille et le côté plus sensuel de la femme en devenir. Un album essentiel qui influencera en bien et en mal pas mal de nouvelles venues sur la scène pop/R&B (Cassie, etc.).
Un Classique du R&B, on en fait plus des comme ceux-là, il faut se rabattre sur le nu-soul ou dautres styles de musiques soul pour trouver la même qualité mais sans le côté fédérateur ou accrocheur du R&B. Aaliyah reste ma princesse du R&B.

Note Finale : A++




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Saab190780 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines