Magazine Culture

Voiture de luxe : En ville

Publié le 25 août 2009 par Diana
Voiture de luxe : En villePrix d’Un Certain Regard au Festival de Cannes en 2006, Voiture de luxe / Jiang cheng xia ri (2006) de Wang Chao est un drame chinois mettant en scène un instituteur à la campagne, revenant à Wuhan après quarante ans. Cet instituteur vient retrouver son fils dont il n’a plus de nouvelle pour le ramener au chevet de sa femme qui est malade. Il est accueilli par sa fille, Yanhong qui travaille comme hôtesse dans un karaoké. Elle le met en relation avec un policier bientôt à la retraite. Les deux hommes partent à le recherche de ce fils. Parallèlement, Yanhong présente à son père son « petit ami » bien plus âgé et propriétaire du karaoké…
Voiture de luxe : En villeWang Chao porte un regard. Ce regard c’est celui de la Chine d’aujourd’hui avec tous les changements qu’on lui connaît. Pour se faire, il s’emploie à mettre un individu dans un environnement dont il ne connaît rien. On découvre avec cet individu tout ce qui a changé, évolué et combien il est difficile de se faire une place au sein de la ville lorsqu’on vient de la campagne. Les femmes semblent vouées à la prostitution, les hommes à la petite criminalité. C’est l’éternel décalage entre la ville et la campagne, le contraste, les dualités, les différences de mentalité, de style de vie. Et où est l’humain dans tout cela ? Avec Voiture de luxe, Wang Chao place l’être humain au centre en s’intéressant à ses bouleversements.
Voiture de luxe : En villeVoiture de luxe est un film qui se laisse voir. Un film réaliste, un film constat sur une Chine à un instant T. Un film d’auteur d’un cinéaste désireux de se faire témoin des bouleversements humains à travers les bouleversements d’une société, d’un pays. Wang Chao y mêle un drame familial : un père et son passé, un père et sa fille, honteuse de sa condition de vie à moitié cachée, mais met aussi en avant un aspect plus « gangster ». Reste à voir si cet aspect là convint, si cet aspect là était nécessaire au bon fonctionnement de son récit. Le film du réalisateur chinois vaut surtout par cette violence sous jacente que l’on ressent en permanence.
Voiture de luxe : En villeVoiture de luxe de Wang Chao a des qualités c’est indéniable. Pour ma part, je trouve le film trop conventionnel sur la forme où le cinéaste chinois prend peu de risque en utilisant une jolie photo bien lisse comme il faut. La réalisation l’est tout autant, sans réelle impact, la seule force et je me répète consiste à montrer cette violence sans la voir, une violence dont on ressent la présence. Ensuite, le fond est trop consensuel que se soient les personnages, les sentiments exprimés ou bien l’intrigue. Peu de risque sont prit, peut-on en vouloir à Wang Chao pour cela ? Question de parti-pris. Sans ça, Voiture de luxe est à mon humble avis un film surfait mais qui a le mérite de porter un regard et rien que pour ce regard c’est un film à voir, de là à l’aimer ou même l’apprécier...
D'autre(s) article(s) du réalisateur Wang Chao :
Memory of Love
I.D.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diana 569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine