Magazine Cinéma

Braqueurs Amateurs

Publié le 27 août 2009 par Olivier Walmacq

braqueurs_amateurs

genre: comédie
année: 2006
durée: 1h30

l'histoire: Dick est promu vice-président de Globodyne Corps. Sa joie est de courte durée, car Globodyne s'effondre dans un scandale financier. Pour Dick et famille, c'est la fin du rêve. Dick et sa femme décident alors de se montrer aussi peu scrupuleux que leurs patrons.

la critique de Eelsoliver:

Depuis quelques années, Jim Carrey tourne un peu à vide: il fait surtout des films alimentaires. C'est le cas de Braqueurs Amateurs, réalisé par Dean Parisot en 2006.
Pourtant, l'idée de départ est séduisante. En effet, Jim Carrey interprète un quarantenaire promu vice-président d'une société en faillite.
Il est alors floué par ses patrons qui se remplissent les poches.

Sa femme vient également de perdre son emploi, et il faut bien payer leur maison, sans compter les factures. Les deux tourtereaux font tout pour s'en sortir, mais rien n'y fait.
Le système les a abandonnés. Sur le fond, Braqueurs Amateurs est donc une critique du rêve américain et n'hésite pas à jouer à fond la carte de la caricature.

Jim Carrey a donc fait pire en matière de comédies. Souvenons-nous des Ace Ventura... Malgré tout, les mérites de Braqueurs Amateurs n'en font pas pour autant une bonne comédie.
En effet, si la première demie heure est amusante, le film tombe assez vite à plat. Et seul problème, le scénario s'essouffle lorsque le couple trouve une astuce pour s'enrichir.
Ils se mettent alors à dépouiller ceux qui les ont ruinés.

Pourtant, les 2 acteurs, Jim Carrey et Tea Leoni, déploient une énergie incroyable, mais le film a bien du mal à suivre. Reste une comédie honnête, mais aussitôt oubliée.

Note: 11/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines