Magazine Culture

Cloetta Paris : Italia made in Sweden

Publié le 27 août 2009 par Exnight

Cloetta Paris : Italia made in Sweden

Un de ses jours, je ferais un post sur l'italo-disco dans ma série des "plaisirs coupables". Malgré le kitsch fantastique des looks, les paroles abscons sur l'Amour et les sonorités artificielles, ce pur phénomène 80's me fascine totalement.
Mais ce qui me fascine surtout, c'est le retour de l'italo-disco dans le son contemporain. Evidemment, on sait tous que l'on vit un énorme revival 80's en ce moment, que la pop n'est plus un gros mot ou que les couleurs flashy ne sont plus honteuses. Mais ce qui se passe ces derniers mois avec l'italo-disco est passionnant. D'abord, parce que les héritiers de Valérie Doré et Giorgo Moroder ne sont pas italiens mais scandinaves. Ensuite, parce que le genre a été complètement débarassé de ses frou-frou au profit d'une esthétique "ikea" (dans le sens imagé du terme, pas le sens péjoratif !).
Le premier pavé a été jeté l'année dernière par Sally Shapiro dont j'ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog. Son premier album éponyme est une pure merveille, à la fois complètement imprégnée par les sons électroniques artificiels de l'italo-disco des années 80 et quand même enveloppé d'une sorte de mélancolie et de douceur toute nordique qui faisait nettement la rupture avec l'image trash et m'as-tu-vu de ses ancêtres.
Mais voilà ! Le deuxième album de Sally, MY GUILTY PLEASURE, est à mon goût méga-décevant, à part quelques superbes titres comme "Miracles". Alors, qui pour remplacer temporairement ma dose quotidienne d'italo-disco scandinave ? Heureusement pour moi, j'ai un bon dealer de sons pop : Kurt et son BOULEVARD DES HITS m'ont épargné un sevrage trop violent et m'ont ouvert la voie de Cloetta Paris.
J'ai enfin pu retrouver les sensations d'extase et les moments en apesanteur grâce au premier album, SECRET EYES, de ce duo suédois qui, comme Sally, allie des mélodies de haut vol, des beats de boîte à rythme et des sons électroniques bien synthétiques, le tout enveloppé par une voix douce et enfantine.
Cloetta Paris, c'est complètement addictif mais, profitez-en, complètement inoffensif. Juste de la putain de bonne came qui vous rend heureux ! Vous ne pouvez pas en dire autant de tout ce qui circule sur le marché de la pop ces temps-ci...
MySpace de Cloetta Paris


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exnight 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte