Magazine Culture

Vertus du silence

Publié le 27 août 2009 par Anargala
On lit dans la vie de la vénérable Mère François Lopez de Valence, religieuse du Tiers-ordre de Saint-François, que Dieu lui révéla trois choses d'une grande importance concernant le recueillement intérieur :
"La première est qu'un quart d'heure d'oraison, fait dans le recueillement des sens et des facultés de l'âme, avec résignation et humilité, à plus de prix aux yeux de Dieu que cinq jours de pénibles exercices : silice, discipline, jeûnes, coucher sur la dure, car ces mortifications n'atteignent que la chair, alors que le recueillement purifie l'âme."
La seconde est qu'une heure d'oraison tranquille et pleine de dévotion, donné à Dieu, Lui est plus agréable que les plus grands pèlerinages. La prière étant uni à celui qui la fait, comme à ceux qu'elle a pour objet, mérite un grand degré de gloire. Dans les pèlerinages, au contraire, l'âme est généralement distraite, les sens égarés, ce qui affaiblit la vertu et l'expose à plusieurs dangers.
La troisième est que l'oraison continuelle consiste à avoir sans cesse le cœur tourné vers Dieu, et que l'âme qui cherche la voie intérieure s'élève plus par les affections de la volonté que par les efforts de l'intelligence.
Molinos, Le guide spirituel, pp. 61-62

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anargala 10466 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine