Magazine Culture

Il faut que je vous dise de Marie Souffron

Par Goliath @Cayla_Jerome
8

Il faut que je vous dise de Marie Souffron

Imaginez-vous contempler votre femme à travers la glace d’un étang gelé ; une compagne que par-dessus tout vous adorez, à travers un miroir infini ?

La vie coule comme un jour sans fin, belle et pleine de sourire, d’imprévu, de mystère et de voyage que l’on se propose de faire à deux. Ce professionnel de la magie qu’est Quentin se projette sans cesse vers des mondes toujours incroyables, nouveaux et merveilleux. Sa vie est faite de rêve et d’illusion, de bonheur partagé sur les routes du monde à la rencontre des autres pour un partage fait d’une bien réelle utopie : l’illusion et l’univers de la prestidigitation. Mais l’amour de ses enfants et de sa femme est tout à fait vrai et sincère, une complicité allant jusqu’à la fusion de deux êtres pour ne plus faire qu’un. Une symbiose à laquelle aspirent tant de personnes, tant de couples qui peinent à trouver un équilibre entre le sentiment et la vie active.

Lorsqu’un soir pas fait comme les autres, bascule ce bonheur inouï qui à lui seul transforme une vie en joyeuse fête permanente ; c’est la vie passée qui défile sous les yeux de celui qui se voit condamné à survivre. Une ambiance nouvelle dans une confiance fragile est à recréer ; Quentin s’y vouera pleinement pour ses enfants, mais aussi pour avoir une raison de continuer…

Quatrième de couverture (source Laura Mare éditions)

Quentin est malheureux et brisé. Marianne, son amour de toujours, vient de mourir. Comment l'annoncer à leurs deux enfants et survivre à cette perte douloureuse ? Une idée extraordinaire jaillit dans sa tête. Normal me direz-vous quand on est un grand magicien comme lui, qui met alors en place toutes les astuces possibles et imaginables pour cacher l'absence de Marianne. Mais ce mensonge d’amour, aussi terrible que cruel, l'aidera t-il à surmonter cette terrible épreuve et à continuer à vivre ? Et surtout comment va-t-il s'y prendre auprès des enfants ? Continuer à faire semblant et leur mentir ou bien accepter la vérité et leur révéler l’indicible ? Parviendra-t-il enfin à faire son deuil ? Il faut que je vous dise est un sujet délicat fait de tendresse et de sensibilité. Tout en douceur, Marie nous entraîne dans un tourbillon d’émotions où les mondes réels et imaginaires se frôlent avec finesse et pudeur. Un livre à la fois poignant et sensible sur la vie et la mort, sur le manque de l’autre et la solitude.

20 € Cliquez ICI :   pour commander, livraison expresse garantie !

4
  Marie Souffron   

Mère de quatre enfants et grand-mère depuis cinq ans, Marie est aussi une passionnée d'écriture et de psychologie humaine. Son premier ouvrage, intitulé le fil invisible, publié en 2003, a permis de découvrir une plume sensible et tendre. Elle a également coécrit le film Tous cousins, diffusé sur Odyssée en 2003. Enthousiaste et avide de littérature, elle est membre fondateur de l'association « Les mots migrateurs ». Elle envisage aussi la vie sous forme de mots et elle les brasse des heures durant. Du roman, en passant par des récits pour enfants ou des chroniques pour un magasine littéraire, elle partage sa passion avec d'autres en animant des ateliers d'écriture. Une plume étonnante, émouvante, qui vous emporte au-delà de certaines croyances, au-delà de la vie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goliath 4344 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines