Magazine Cinéma

Dirty Dancing

Publié le 28 août 2009 par Olivier Walmacq

Dirty Dancing (Affiche)

Genre: comédie musicale gnan gnante.

Durée: 1h36 d'amouuuuuurd'amouuuuuur et passionnnnnnnnns!

Année: 1987.

L'histoire: 1963. Baby, 17 ans,est dans un village de vacances avec ses parents où la plupart des hommes et femmes trompent leurs maris avec les animateurs-animatrices. Elle va alors s'éprendre de l'un d'eux, Johnny Castle...

La critique de Borat

Un jour, pour faire plaisir à ma mère, j'ai acheté Dirty Dancing pour 5 euros. Vous savez ce film culte avec Patrick j'ai vraiment pas de bol (malheureusement pour lui) Swayze et Jennifer mais c'est qui celle là Grey. Ajoutons aussi le regretté Jerry Orbach (New York District)dans le rôle du père de Baby, qui voulait sûrement payer à manger à sa famille.
Puis au bout de quelques minutes de visionnage, il y a comme une envie de baillement, et je bouquine un peu le long du film.

Vous l'avez très bien compris: Dirty Dancing est chiant comme pas possible. Un film pareil a eu un tel succès dans les années 80?!
Faudra me dire pourquoi! Tout comme pour La fièvre du samedi soir quelques années plus tôt. Voici donc le genre de comédies musicales chiantes comme l'on a pu en voir dans les années 80 ou 70. Patrick Swayze incarne un bad boy au grand coeur mais qui se taperait presque tout le camp de vacances!

A que c'est beau l'amour! Jennifer Grey incarne l'adolescente en plein dans ses bouquins et qui va apprendre à danser et surtout l'amour mais aussi le sexe!
Car Dirty Dancing n'est pas en manque de scènes coquines. Et oui vous verrez Grey en petite culotte, chers messieurs! Oui vous verrez Swayze torse nu ou remettre son pantalon chères mesdames!

Dirty Dancing (Photo)

Qu'est ce que certaines feraient pas franchement!

Mais après, pas de quoi se bidonner! C'est plat, gnan gnan comme jamais, les danses sont très anecdotiques, les personnages aussi transparents que la Lune,la musique ultra 80 est vraiment assourdissante et franchement on s'ennuie beaucoup. Evidemment, certains (et surtout certaines je pense) diront que je suis un facho parce que je n'aime pas Dirty Dancing mais si vous voulez je vous revends le DVD contre un bon paquet de fric.

A l'heure où je vous parle, un remake est en préparation. Encore un peu plus de pollution au cinéma.

Note:0/20 Note nanardesquenanardesque:15/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines