Magazine Cinéma

Lost in translation

Par Tibo75
Lost in translation
vendredi 28 août 2009
Je l'ai vu pour préparer mes vacances au Japon. Ma vision était donc différente de la première fois, ici je me suis plus concentré sur le décor, les gens qui entouraient ces deux personnages perdus dans cette grande ville. Cela ne m'a empêché d'apprécier tout ce qui fait la qualité de ce film. Tout est en finesse, suggéré, c'est le comble de l'érotisme. Alors que dans n'importe autre quel film banal, on se serait attendu à ce qu'ils couchent ensemble, s'engueulent et se retrouvent enfin quelques minutes avant la fin, ici il n'en est rien. L'un subit les difficultés d'un mariage qui dure, l'autre a dépassé les premiers mois de la passion, ils s'attirent, s'éloignent mais ne vont jamais plus loin que le simple amour platonique.
Le tout est teinté de beaucoup d'humour surtout grâce au personnage de Bill Murray. Enfin, j'aime beaucoup la scène de fin qui est révélatrice de tout le film, on ne sait pas ce que dit Bill Murray à Scarlett Johansson mais ce n'est pas cela qui compte, c'est juste leur regard qui est important.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tibo75 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines