Magazine Culture

Parfois je me sens comme un enfant sans mère

Par Krri

de Tito Topin

parfois_je_me_sens
Au milieu d'une cité misérable oubliée des dieux, un étrange individu subjugue la foule, à qui il ordonne d'édifier un monument. Il est leur messie. La cité abandonne sa routine pour se consacrer, pleine de ferveur, à cette tâche nouvelle.

Pendant ce temps, Bruno Weissmann tue un flic et s'évade du commissariat où il avait échoué pour conduite en état d'ivresse, avant de rejoindre la nouvelle communauté, devenue le refuge des âmes perdues. Le commissaire Ballard ne comprend pas comment on peut tuer pour éviter, au pire, une simple suspension de permis, mais cela fait des années qu'il n'a plus l'impression de comprendre grand chose.

Quand une guerre éclate ouvertement entre la police et l'armée des illuminés, Ballard, coincé par sa hiérarchie,  est chargé d'une terrifiante mission au coeur d'un monde apocalyptique...

Éditions RIVAGES

La vision crue, hallucinée, d'une société en pleine déliquescence qui pourrait être la nôtre dans un avenir proche.   


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines