Magazine Cinéma

"La Vida loca" : tuer pour vivre, vivre pour tuer...

Par Vierasouto

Dans les banlieues de Salvador, deux gangs de "Maras" terrorisent le pays : la "clica" MS (Mara Salvatrucha) et la "clica" 18 ; pour des raisons pratiques, Christian Poveda, réalisateur issu du photojournalisme, a choisi de suivre le quotidien de la clica 18 pendant un an et demi et en a tiré un documentaire dont le moins qu'on puisse dire est qu'il est choc.
Suivre un gang, c'est obtenir au préalable l'autorisation des chefs du gang et celle de la police. Suivre un gang, c'est être confronté à la mort de certains d'entre eux, acteurs du film... Car la vie à la Campanera, sorte de grande favella plate dans la banlieue de Salvador, est rythmée par la mort, les enterrements, les descentes de polices, on n'en sort vivant que pour la prison ou la maison...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines