Magazine Cinéma

Les regrets avec Valeria Bruni-Tedeschi

Par Melodyblog

valeria bruni tedeschi

Film de Cédric Kahn

avec Valéria Bruni-Tedeschi, Yvan Attal

la bande annonce est ici

Mathieu Lievin, 40 ans, architecte parisien, prend la route pour rejoindre la petite ville de son enfance où sa mère vient d'être hospitalisée en urgence. Dans la rue, il croise Maya, son amour de jeunesse, qu'il n'a pas revu depuis quinze années. Accompagnée d'un homme et d'une petite fille, elle ne lui adresse pas la parole. Deux heures plus tard, le téléphone sonne dans la maison familiale : c'est Maya qui l'invite à venir la retrouver chez elle. Il hésite un court instant puis accepte…

valeria bruni tedeschi
valeria bruni tedeschi
valeria bruni tedeschi

La fougue de Valéria Bruni-Tedeschi et l'apparente nonchalance d'Yvan Attal s'accordent avec une certaine magie. Pour jouer une femme passionnellement dévorée par l'amour, l'actrice explique s'être souvenue de quelques expériences personnelles afin de se rapprocher du personnage :”il a fallu avoir le courage de convoquer quelques souvenirs. Barbara disait 'Toucher doucement là où ça fait mal…' c'est exactement ça le métier d'acteur” dit-elle.

valeria bruni tedeschi

BIOGRAPHIE

Originaire d'une riche famille de Turin, Valéria Bruni-Tedeschi arrive en France à l'âge de 9 ans. Après une année d'hypokhâgne, elle suit des cours de théâtre à l'école des Amandiers à Nanterre, avec pour professeurs Pierre Romans et Patrice Chéreau. Ce dernier lui offre son premier vrai rôle dans Hôtel de France. Elle retrouve son mentor pour La Reine Margot et surtout le fiévreux Ceux qui m'aiment prendront le train. L'actrice accède à la notoriété grâce Aux gens normaux n'ont rien d'exceptionnel. Son interprétation lui vaut le César du Meilleur jeune espoir féminin. Des cinéastes confirmés lui permettront de dévoiler d'autres facettes de son talent. Elle incarne un policier opiniâtre dans Au coeur du mensonge de Chabrol et trouve de beaux rôles dans son pays natal comme La Nourrice ou La Seconda Volta. Elle prend peu à peu le goût à l'écriture. Son coup d'essai comme réalisatrice Il est plus facile pour un chameau… déccroche la prix Louis Delluc  du premier film en 2003. Devant la caméra plus épanouie que jamais, elle illumine 5×2 et déploie une fantaisie débridée dans Crustacés et coquillages. Son deuxième film Actrices décroche le prix spécial du jury Un certains regard au Festival de Cannes 2007. Actrices aux multiples talents, Valéria Bruni-Tedeschi nous séduit encore et toujours.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Melodyblog 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines