Magazine Culture

Les dernières heures de Guernica

Par Krri

de Gordon Thomas

les_dernieres_heures
Un an après le début de la guerre d'Espagne, le 26 avril 1937, les avions de la Légion Condor décollent. Le chef d'état-major allemand décide de bombarder Guernica, une petite ville basque de 7 000 habitants, jugée d'importance stratégique. Ordre est donné de mitrailler et lâcher les bombes, « sans égard pour la population civile ». Les bombardiers et les chasseurs attaquent la ville un jour de marché, de 16h30 à 18h00, en employant pour la première fois des bombes incendiaires. Les deux tiers des maisons, la plupart en bois, sont détruites. À la faveur de ce bombardement, les nazis mettent au point une stratégie de terreur qu'ils réemploieront pendant la Seconde Guerre mondiale: le sinistre sifflement des stukas.

Après deux ans d'enquête, les auteurs ont reconstitué, minute après minute, les dernières heures de Guernica. Grâce à leurs talents d'historien et d'écrivain, le lecteur se trouve lui aussi sur les lieux: deux religieuses sont en observation sur le toit du couvent des carmélites, dans lequel un hôpital de fortune fonctionne jour et nuit, des enfants jouent sur la place du marché quand, à l'horizon, apparaît l'escadrille des Heinkel-111, puis celle des Junker-52...

Éditions du NOUVEAU MONDE

Edition originale sous le titre Le jour où Guernica mourut : Belfond (1977)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines