Magazine Côté Femmes

De l'encastrement au puzzle, vers une stratégie

Par Vanessav
Et dire que la période des puzzles à encastrement a été assez limitée. Je n'ai pas proposé au petit d'homme des puzzles toute petite enfance. Je ne sais pas, je ne trouvais pas cela spécialement intéressant.
Et pourtant, cet assemblage minimaliste était un premier apprentissage.
"Le puzzle bébé en plus d'être un jeu très apprécié est également un outil d'apprentissage, au même titre que le cube puzzle, le puzzle musical, le tapis puzzle et tapis dalle puzzle. Dès 1 an et demi les enfants sont en mesure d’associer une forme à une cavité et ce par essais et erreurs, ou par mémorisation. Pour l’illustrer, pensez au bébé assis face à son puzzle en bois, qui essaie une pièce dans chacun des emplacements jusqu’au moment ou cela correspond. Vers trois ans, l’enfant ne procède plus de cette façon et développe une stratégie, une démarche pour trouver la place de chacune des pièces. Cette stratégie se développera et s’affinera tout au long de son enfance. Par exemple, au début elle peut être constituée que de deux étapes : retourner les pièces à l’endroit et les placer, et ensuite il peut y avoir l’ajout d’une classification des pièces selon la couleur et la forme. Le puzzle de bois est généralement utilisé jusqu’à 3 ans pour être ensuite troqué pour celui en carton avec un nombre de pièces plus important. Par ailleurs, plus l’enfant sera âgé, plus les pièces seront petites et nombreuses. Généralement, les plus gros puzzles pour enfant ont 100 pièces." (extrait tiré de ce site)
De l'encastrement au puzzle, vers une stratégie
Le lutin a découvert les encastrements tard (photo ci-dessous avec seulement la moitié des puzzles à encastrement qu'il faut sortir à chaque fois). Il a fallu les sortir tous et c'est dans ce chaos total qu'il a pris du plaisir à les faire. La concentration est restée, la motricité fine, les association et la perception aussi, même si je le soupçonne d'utiliser sa mémoire très en forme en ce moment.
La pêche avec aimant et les pions à encastrer restent tout de même ceux qui reviennent le plus souvent.De l'encastrement au puzzle, vers une stratégieDe l'encastrement au puzzle, vers une stratégie
Quant aux puzzles, le nombre de pièces reste limité, 4 ou 6, et encore il lui faut l'image en dessous. Encore de beaux moments de jeux, apprentissages, en perspective.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte