Magazine Enfants

Des jouets empoisonnés

Publié le 31 août 2009 par Lilimome

Sans tomber dans la paranoïa ou le tout sécuritaire, il fallait quand même sur ce blog que je fasse un point sur les dangers des substances toxiques que l’on trouve, malheureusement encore aujourd’hui dans de nombreux jouets. Car le raisonnement des industriels se base sur la réduction des coûts mais n’intègre pas toujours les effets de leurs produits sur la santé. Et si vous cherchez à vous rassurer en vous disant que l’union européenne ne laissera pas passer des jouets empoisonnés, … rappelez-vous quand même que le marquage CE est appliqué sans contrôle par les fabricants, pas vraiment un gage de sécurité donc.

Des jouets empoisonnés

CRM, késako ?

Des substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques, appelées CMR, sont encore présentes dans la plupart des jouets vendus en France. Alors qu'elles devraient être interdites, ces substances sont tolérées à hauteur de 0,1% dans les jouets. Une faible dose me direz-vous… pas si sûr lorsque l'on parle d'ours en peluche de plus d'un kilo ou de grandes poupées de plastique. Car dans ce cas, 0,1% peut représenter plusieurs grammes. Et le danger de ces substances vient de leur volatilité. Elles migrent à travers la salive ou les pores de la peau pour se retrouver dans le sang et dans les tissus graisseux. Les enfants mettent souvent leurs jouets dans leur bouche et les substances toxiques sont souvent directement en contact avec la peau et les voies respiratoires.

Certains retardateurs de flamme, présents dans les peluches et les jouets électroniques, sont des CMR. Ils sont volatils et toxiques et même s'ils évitent que les jouets ne prennent feu, leur usage ne se justifie pas toujours.

Beaucoup de jouets sont également imprégnés de parfums et fragrances. L'objectif peut être de cacher les odeurs dégagées par les phtalates, des produits chimiques qui assouplissent les plastiques. Là aussi pour modeler les plastiques plus facilement, on a choisi d'utiliser des substances chimiques sans réfléchir à leur impact sur la santé des enfants. Certains jouets comme le fameux « Scoubidou » contiennent jusqu’à 40% de phtalates…

Tous les jouets sont-ils composés de ces substances toxiques?

Les tests publiés par le magazine allemand "Oekotest" montrent heureusement que tous les jouets ne sont pas à risque. Les briques de lego, par exemple, ne contiennent pas de CMR. Une preuve de plus qu'il est possible de ne pas utiliser de substances toxiques pour confectionner des jouets de qualité.

Les jouets chinois sont très décriés. Sont-ils les seuls à incriminer ?

80% des jouets vendus dans le monde sont fabriqués en Chine. Mais seulement 2 à 3% des jouets qui arrivent en Europe sont testés. Il faut instaurer des procédures de tests plus systématiques et réglementés. En France grâce au marquage CE, les produits sont censés respecter les normes de sécurité européennes. Mais dans la pratique, le logo est apposé par le fabricant, sans obligation de tests répétés sur une quantité significative d'objets. Incriminer les fournisseurs chinois est un raccourci. Il faut balayer devant notre porte!

Des jouets empoisonnés

Les femmes européennes veulent se mobilisent

Pour lutter et informer le public de ces risques, le réseau WECF (Women in Europe for a Common Future) fait de la résistance. Fin 2008, alors que les députés européens se réunissaient pour réviser, mais finalement en l’assouplissant, la directive européenne sur la sécurité des jouets, le réseau WECF a mené une campagne de sensibilisation « Stop aux mauvais joueurs : finissons-en avec les jouets empoisonnés ». Une pétition a été diffusée et de nombreux jouets étaient testés, avec des écriteaux indiquant les substances chimiques qu’ils contiennent : Des écriteaux indiqueront les substances chimiques que ces jouets peuvent contenir (formaldéhydes, retardateurs de flammes, phtalates, bisphénol A …

Téléchargez le guide !

Alors pour y voir plus clair, le WECF a édité un guide d’achat des jouets très bien fait. Il vous recommande de privilégier les labels indépendants (contrairement au marquage CE) tels que SPIEL GUT qui garantit des jouets sans substances toxiques ou les jouets testés par le magazine allemand OKO TEST. Et pour les jouets en bois, il y a le label FSC (bois écogéré) et bientôt le label Blaue Engel...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lilimome 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog