Magazine Cinéma

Un prophète

Par Ffred
UGC Distribution Un prophète
L'histoire

Condamné à six ans de prison, Malik El Djebena ne sait ni lire, ni écrire. A son arrivée en Centrale, seul au monde, il paraît plus jeune, plus fragile que les autres détenus. Il a 19 ans. D'emblée, il tombe sous la coupe d'un groupe de prisonniers corses qui fait régner sa loi dans la prison. Le jeune homme apprend vite. Au fil des " missions ", il s'endurcit et gagne la confiance des Corses. Mais, très vite, Malik utilise toute son intelligence pour développer discrètement son propre réseau...

Adel Bencherif et Tahar Rahim. Roger Arpajou Niels Arestrup. Roger Arpajou Tahar Rahim. Roger Arpajou
Mon avis
Après le Grand prix à Cannes et son excellente rumeur ajouté à cela une promo omniprésente dans tous les médias et des une presse qui ne tarie pas d'éloges, je m'attendais à prendre une bonne claque et bon coup dans l'estomac. Résultat : rien de tout cela et au final une belle déception, voilà la surprise ! Certes il y a quand même des points positifs. L'interprétation est l'un de ces uniques points. Tahar Rahim est une vraie révélation, absolument bluffant de bout en bout, c'est peu de dire qu'il est formidable. Une très grande prestation, le prix d'interprétation cannois n'aurait pas été volé. Le César de la révélation masculine lui tend les bras. Audiard offre encore à Niels Arestrup une composition hallucinante. Il est parfait dans le rôle, très impressionnant. Le reste du casting n'a rien à leur envier, ils sont tous très bien, on voit là les qualités de direction d'acteurs du metteur en scène.
Techniquement le film est plutôt agréable. L'image n'est pas très belle mais cela est en parfaite adéquation avec l'histoire et l'environnement. Quelques effets de style ne gâchent rien et donnent une identité visuelle très personnelle au film. La musique, le son, le montage, les décors sont très travaillés et aident aussi à ce que le film passe bien visuellement.
Le plus ennuyeux et surtout qui met tout par terre est que le film n'a pas d'âme. Il n'a pas d'émotion. Il est froid comme les barreaux de la prison. Le précédent de Jacques Audiard était tout le contraire et débordait, lui, d'une formidable émotion. Ici il n'en ai rien. On suit le récit de façon presque clinique, un peu comme un documentaire pris sur le vif, où rien n'est fait pour nous faire aimer les personnages, les rendre attachants et se sentir concerner par ce qu'il leur arrive. Très vite l'ennui est arrivé et je me suis surpris à regarder ma montre, une demie heure ou trois quarts d'heure de moins n'aurait certainement pas nuit à l'ensemble. De plus il ne faut pas décrocher, entre les différents clans, qui travaille pour qui, les vestes qui se retournent etc.on a vite fait de perdre le fil...La fin arrive presque cousue de fil blanc et on reste assez perplexe devant la facilité par laquelle l'élève arrive à dépasser le maître...
Bref. Entre le prix à Cannes, le battage médiatique et les antécédents du réalisateur, la grande claque annoncée n'est pas là. Dommage. Il y avait pourtant matière à... A entendre les commentaires de sortie de salle, de quelques critiques presse et spectateurs, je ne suis pas le seul à penser cela. Quelque part ça rassure...
Niels Arestrup et Tahar Rahim. Roger Arpajou
Jacques Audiard Filmo
Un prophète Un prophète Un prophète Un prophète

Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Cannes express

    Cannes express

    Deux jours à Cannes pour le Festival, c’était une expérience un peu extrême à tenter. Du coup, tout était super bien calé à l’avance, presque trop, on n’a pas p... Lire la suite

    Par  Prland
    BEAUX ARTS, CINÉMA, CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE
  • Un Prophète....Pré-Vision d'un scandale inutile.

    Prophète....Pré-Vision d'un scandale inutile.

    Comment dire, il y a des films qui font scandale en dénonçant des horreurs, en levant des tabous, parce qu'ils sonnent justes, parce que , même s'ils ne sont pa... Lire la suite

    Par  Bannister
    CINÉMA, CULTURE
  • Cannes 2009

    Cannes 2009

    Entres huées et applaudissements, Cannes bat son plein en ce moment... En totale exclu, je vous livre ma sélection des films à venir... Lire la suite

    Par  Ptiterigolotte
    CINÉMA, CULTURE
  • Citizen Cannes

    Citizen Cannes

    Ces huit jours de festival passés à courir, découvrir, ressentir, manger de la pellicule, m'ont rappelé cette accroche, Citizen Cannes, utilisé pour le très... Lire la suite

    Par  Cannes En Live !
    CINÉMA, CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, SORTIR
  • Best of blogs cinéma : Cannes, Cannes, Cannes !

    Sur le web : Le plus grand festival de cinéma du monde s'achève ce soir. Pas question que notre alliance de blogueurs cinéphiles s'en désintéresse. Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    CINÉMA, CULTURE
  • "Un Prophète" : choc ciné assuré !

    Prophète" choc ciné assuré

    e n'ai pas revu ce film depuis le choc de la projection de Cannes, un film qui a fait l'unanimité auprès des festivaliers, ce qui est rare, sans doute le plus... Lire la suite

    Par  Vierasouto
    CINÉMA, CULTURE
  • Un prophète : gagnez des places de cinéma !!

    prophète gagnez places cinéma

    A l’occasion de la sortie en salles, le 26 août prochain, du dernier opus de Jacques Audiard, Un prophète, UGC et 6né’Web vous propose de remporter deux places... Lire la suite

    Par  Dyaus
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines