Magazine Culture

Les femmes d’Alexandre Jardin

Publié le 31 août 2009 par Jeanlucromero

Je poursuis la revue des lectures de mon été avec Alexandre Jardin. Je n’ai jamais lu cet auteur - cette année j’ai choisi la découverte d’auteurs inconnus ! - et c’est un lecteur de mes propres livres, qui a tenu à me rencontrer, et qui m’a offert « Chaque femme est un roman », livre publié chez Grasset en 2008. En fait, ce roman clôt la trilogie de l’auteur consacré à son père sans « Le Zubial » puis à son « originale » famille dans le « Roman des Jardin. »

Livre Alexandre Jardin 41LXz8PMjFL__SS500_.jpg

Force est de constater que l’écriture fluide et vivante d’Alexandre Jardin est agréable et vivifiante… surtout en plein été au bord d’une piscine. J’ai lu ce livre en deux après-midis sous un soleil de plomb. Et pourtant cette chaleur insupportable ne m’a pas éloigné de la lecture de livre qui m’a pris au point de ne penser qu’à en connaître la dernière de ses lignes. Je retiens particulièrement bien des passages consacrés à sa mère « Maman m’a dit ». Une femme originale loin de l’image plus conventionnelle que j’avais de cet écrivain et de sa lignée. En conclusion, je retiens et je vous restitue un des passages de ce livre inspiré de la philosophie de vie de cette mère plus qu’originale : « Imbécile, presse-toi d’oser, vote vite pour l’intranquilité, échappe-toi de tous les carrés ; un jour il ne sera plus temps. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanlucromero 5930 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine