Magazine Culture

PALMER, Shirley

Par Krri

Biographie

Shirley Palmer est née à Londres, Angleterre. Elle suit sa scolarité à "St William Perkins School for Girls" puis à "Barking Abbey" dans l'Essex. Ses débuts professionnels l'emmènent à Manhattan aux États-Unis où elle travaille pour la délégation britannique aux Nations Unies et quelques mois plus tard, après son mariage avec un architecte, elle est affectée au Consulat Général britannique. Un peu plus tard, le couple s'installe à Los Angeles pour les besoins professionnels de Dan, Shirley travaille alors dans le Marketing, écrit des brochures publicitaires, des articles pour la presse jusqu'à la naissance de leur fils, date à laquelle elle cesse de travailler pour l'élever.

Début des années 80, son époux remporte un contrat de construction d'immeuble au bord de la Mer Rouge, en Arabie Saoudite, où la famille va passer 5 ans. Mais Shirley s'ennuie très vite, le statut de femme dans ce pays est difficile à supporter, habituée qu'elle est à une vie plus active. Pour s'occuper elle commence à écrire, concrétisant ainsi une idée qui lui trotte dans la tête depuis longtemps, nourrie par ses lectures depuis l'enfance, mais n'ayant jamais trouvé le temps de s'y mettre vraiment. Son premier roman qu'elle titre "Wine and fire" reste à l'état de manuscrit, rangé au fond d'un tiroir, mais en 2000,  c'est sous le pseudonyme de Nell Brien, le nom de sa mère, que les éditions Mira publient "A veiled journey" aux États-Unis. Le roman remporte un immense succès, traduit en français sous le titre La mémoire dévoilée chez Harlequin la même année: l'auteure s'y inspire de la vie en Arabie Saoudite, des coutumes, de la culture pour écrire l'histoire d'une jeune femme américaine venue dans ce pays pour y retrouver ses racines.

Passionnée depuis toujours par l'Afrique, pays dans lequel elle a beaucoup voyagé et sur lequel elle ne cesse de lire, elle situe l'intrigue de son second roman "Safari", tout naturellement au Kenya: là encore, c'est une jeune femme qui en est l'héroïne, partie sur les traces d'un frère jumeau, mort lors d'un safari. Le roman est publié en 2001 sous ce même pseudo de Nell Brien, chez Mira puis Harlequin sous le titre "Safari" . Ces deux romans sont réédités en 2003 et 2005 dans la collection Best-sellers de chez Harlequin.

En 2002, Shirley Palmer abandonne son pseudonyme et signe de son nom un troisième roman, "Danger zone" suivi de "Trade" en 2003. L'auteure s'intéresse toujours au sort des femmes, des enfants aussi, traitant de sujets difficiles comme le maltraitance au sens le plus large: dans "Danger zone", son héroïne est la fille d'un grand patron du crime à New York qui a fui et s'est construit une autre vie, heureuse, avec un mari et un fils... Dans "The trade" (Le bûcher des innocents) elle écrit sur la criminalité la plus vile, celle qui s'attaque aux femmes et aux enfants, devenus les enjeux de nouvelles entreprises criminelles qui génèrent 12 billions de dollars par an dans le monde. Les romans de Shirley Palmer remportent un immense succès, figurant en tête sur la liste des best-sellers du L.A Times.

Aujourd'hui, Shirley Palmer vit à Woodland Hills en Californie, où elle partage son temps entre sa petite fille, son jardin, ses amies de poker avec lesquelles elle s'amuse beaucoup, marche dans les montagnes proches de chez elle, va au cinéma avec son époux,  lit journaux et livres, rêve de voyages dans les pays qu'elle n'a pas encore visités et s'astreint à écrire quotidiennement.

(sources :  A conversation with Shirley Palmer, by Claire E.White, 2002 sur www.writerswrite.com)

Elleon

~

Résumés

~

sous le pseudonyme de Nell Brien

Bonne lecture

««« auteurs P


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines