Magazine High tech

Les fonctionnalités de l'édition Entreprise de Windows 7

Publié le 07 avril 2009 par Livestudio
Les fonctionnalités de l'édition Entreprise de Windows 7
Outre-Atlantique, Microsoft a débuté la communication autour des fonctionnalités de l'édition Entreprise (disponible sous forme de licence en volume) de son prochain systčme d'exploitation : Windows 7. Jusqu'ŕ présent, l'éditeur s'est concentré essentiellement sur les fonctions destinées au grand public. Une stratégie qui s'explique en partie par le délai généralement nécessaire aux entreprises aprčs une sortie commerciale pour migrer vers un nouvel OS.
Le site Network World détaille plusieurs des fonctionnalités principales destinées ŕ l'entreprise, ŕ commencer par PowerShell 2.0 : une interface en ligne de commande pour les administrateurs systčme. Ce module devait initialement intégrer Windows Vista, avant d'ętre différé.
PowerShell 2.0 embarque de nombreux scripts (plus de 500) permettant d'automatiser des tâches d'administration et de déployer des politiques, notamment en matičre de sécurité des postes de travail.
La virtualisation d'application App-V disponible dans la bęta
D'autres fonctionnalités, quant ŕ elles optionnelles et donc payantes, seront intégrées dans le Desktop Optimization Package (MDOP). Il s'agira notamment de Direct Access, déjŕ présentée par Microsoft. Cette fonction doit permettre d'accéder ŕ distance aux ressources du systčme d'information, sans création d'un tunnel VPN, grâce ŕ IPv6 et au protocole IPSec. Direct Access répond également ŕ la problématique d'authentification des utilisateurs.
Windows 7 doit aussi intégrer les améliorations apportées ŕ BitLocker, dont le chiffrement des supports amovibles (disques externes et clés USB), souvent responsables de la fuite de données sensibles en entreprise.
Network World cite également parmi les nouveautés introduites dans Windows 7 : BranchCache (pour la gestion de la performance des applications centralisées via un cache local), Federated Search (recherche multisource) et AppLocker (contrôle des applications).
Microsoft ne néglige pas la virtualisation. Son futur OS intčgre ainsi la virtualisation d'applications par le biais d'App-V (ex-SoftGrid) et du poste de travail avec Med-V (Microsoft Enterprise Desktop Virtualization). L'éditeur a d'ailleurs annoncé récemment la disponibilité immédiate d'App-V pour la version bęta de Windows 7. App-V 4.6 devrait rapidement suivre, a-t-il fait savoir. Une nouvelle version de l'application qui prendra notamment en charge les plates-formes 64 bits.
Une résolution d'incident personnalisable
En ce qui concerne le help desk et la gestion des incidents, l'utilisateur pourra transmettre des informations au support au format HTML. Un incident fera ainsi l'objet d'une documentation destinée ŕ améliorer la réactivité en termes de résolution.
Sur la partie Diagnostic, souvent critiquée par les utilisateurs en raison du manque de pertinence des réponses apportées par l'outil, Microsoft propose désormais aux administrateurs de personnaliser la résolution d'incident. Des librairies peuvent ainsi ętre crées et poussées vers les utilisateurs, grâce notamment au PowerShell.
Ce volet diagnostic permet également de prendre en charge la gestion des incidents des applications tierces, et non pas uniquement de la partie systčme d'exploitation.
Source : zdnet.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livestudio 3048 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte