Magazine Culture

Grizzly bear :: veckatimest

Publié le 30 août 2009 par Misterplum
GRIZZLY BEAR :: VECKATIMEST
Grizzly Bear : ce nom vous dit quelque chose ? Vous connaissez à coup sûr Knife, leur chef-d'œuvre mystérieux, qui a parcouru mille blogs sans que personne n'y trouve un véritable sens. Alors que leur dernier album Yellow House brillait dans l'obscurité, Veckatimest semble avoir été révélé au grand jour, accueilli comme un messie trop longtemps attendu. Le titre de l'album a sûrement éveillé votre intérêt : c'est le nom d'une minuscule île-paradis perdue dans le grand bleu, tout à fait dans l'esprit de leur musique. Grizzly Bear, ça ne s'entend pas, ça ne s'écoute pas ; on s'y plonge, on s'y noie presque. Avant de faire l'expérience Veckatimest, je n'imaginais qu'un folk expérimental/psychédélique de chambre pouvait être si sublime. Êtes-vous prêts pour le grand plongeon ?
Les premières cordes résonnent. On entend une guitare, un jazz acoustique enveloppé d'un doux chant. C'est Southern Point, le premier morceau de Veckatimest. Les couleurs bariolant la pochette de leur album (et l'intérieur du livret) illustrent parfaitement leur musique : on assiste à des explosions de couleurs. Les refrains sont des feux d'artifice, et on se retrouve entraîné dans un univers aux confins inexplorés, aux horizons radieux. Je suis resté béat devant les monuments mélodiques que sont les morceaux de Veckatimest. Two Weeks, premier single au format plus simple, plus pop, est loin d'être un échec : c'est l'un des plus beaux moments de l'album. Les paroles sont dignes d'une analyse littéraire (comme tout texte de Grizzly Bear), et les montées lyriques du refrain m'ont enivré, sans plus jamais quitter mon esprit. Je vous conseille évidemment de regarder la vidéo du single, assez comique par son originalité.
GRIZZLY BEAR :: VECKATIMESTChristopher Bear / Ed Droste / Daniel Rossen / Chris Taylor
Veckatimest ne laisse jamais place à l'ennui : rien ne se répète, rien ne se ressemble. À part, peut-être, leur style musical, une superposition de voix rêveuses (et splendides, osons le dire) sur des instrumentations utopiques, plutôt recherchées. On se situe là entre sommeil et soleil, entre idéal et incroyable. Quand Cheerleader, au rythme assez carré, réussit à vaciller dans un songe mélodique aux voix planantes, on n'ose plus espérer mieux. Les surprises s'enchaînent sans difficulté : Ready, Able, plutôt expérimental, finit dans les confins de la nuit, avec des mélodies qui m'ont paralysé de bonheur (quelle sensation !) ; Dory, conte aquatique, dans la veine de Deep Blue Sea, présent sur la compilation récente Dark Was the Night, exhibe une musique d'une pureté sans limites. À vrai dire, j'aurais pu mettre tous les titres en écoute : Veckatimest est fascinant.
En quête d'autres frissons, All We Ask vous réjouira, avec ses douces voix de soie, et Foreground, titre final de l'album, à l'aide d'un piano perdu et d'une chorale d'enfants, finira d'opérer le charme. Je ne cite pas tous les titres, mais il est évident que chacune des douze pistes est une réussite. I Live With You est particulier, c'est une montée finale, avec cuivres et excitations rythmiques à déchirer vos baffles ; une sorte de rage divine. J'ai gardé le meilleur pour la fin : While You Wait for the Others. C'est un des points culminants de l'album. Alors que ses premières notes semblent instables, le morceau éclate en chœurs d'une démence joviale : le refrain est inoubliable. Original et parfait ont longtemps été des termes jugés incompatibles. Il faut croire que Grizzly Bear a surpassé les a priori.
Les plus :
- Musicalité, chant, mélodies : tout fait rêver.
- Réveille des émotions enfouies.
Les moins :
- Les textes sont très abstraits.
- J'aimerais bien trouver autre chose, mais cet album ne m'a jamais déçu.
Verdict : Avec Veckatimest, Grizzly Bear nous donnent une image assez radieuse de ce que pourrait être le paradis (oui, vous avez bien lu). C'est un pas de plus vers le ciel, et sans hésiter le meilleur album de 2009. Ce chef-d'œuvre est un sommet pour la musique du vingt-et-unième siècle. Sérieusement.
10/10

1. Southern Point
2. Two Weeks
3. All We Ask
4. Fine for Now
5. Cheerleader
6. Dory
7. Ready, Able
8. About Face
9. Hold Still
10. While You Wait for the Others
11. I Live With You
12. Foreground


Grizzly Bear - Veckatimest [Warp]
26 Mai 2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterplum 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines