Magazine Culture

Esser :: braveface

Publié le 30 août 2009 par Misterplum
ESSER :: BRAVEFACE
Après la séparation de Ladyfuzz, formation pop défunte dont il était le batteur, Ben Esser et sa coiffure inadmissible ont décidé de partir à l'aventure. Sous le simple nom d'Esser, ce jeune anglais de 23 ans cumule un certain succès grâce à son look destroy, sa pop sympathique et son humour léger. Son premier album, Braveface, inclut ses premiers succès (à l'exception de Long Arms) et d'autres attractions en tous genres.
Un jeune drôlement coiffé, quoi de mieux pour attirer les fashion-victims musicophiles ? Esser, sous son apparence étrange, dévoile une voix adulte, chante le rock comme The Kooks et la pop comme Lily Allen. Braveface, avec ses bruitages cartoonesques, et Satisfied, magnifique tango exotique, s'apparentent d'ailleurs parfaitement au style de la chipie, et il faut dire que l'accent très anglais d'Esser aide à faire le rapprochement.
ESSER :: BRAVEFACEBen Esser est un mec bien, tatouage à l'appui.
Les chansons dynamiques del'album, plus rock, sont les meilleures. Il s'agit de Leaving Town, blues-rock rétrospectif au chant pop allègre, et This Time Around, pop-rock ultra-efficace par sa jovialité sonore. Ces deux bombes sortent facilement du lot, l'album étant principalement composé de morceaux électroniques au chant trop fade. Ainsi, Headlock, pas assez mélodique et trop étrange, ne parvient pas à convaincre. Work It Out, morceau pop teinté d'un style Late of the Pier/Metronomy, est quant à lui bien mieux réussi, car plus énergique. Ensuite, quelques chansons pas trop désagréables : on écoute sans trop broncher I Love You, electropop hachée sur un thème récurrent, et on laisse couler Bones, qui aurait pu être une chanson douce made in Bloc Party.
Les plus :
- Esser est une belle figure pop, profil et voix inclus.
- Une musique expérimentaliste aux sonorités recherchées.
Les moins :
- On aimerait plus de tubes qui « déchirent », et moins de chansons douces.
- Les mélodies ne sont pas assez colorées.
Verdict : Braveface n'est que le premier album d'Esser, et on sent qu'il peine à nous délivrer du tout-bon à paillettes multicolores. Il ne cherche peut-être pas à concurrencer nos pop-stars, mais la pop-rock groovy à chœurs euphoriques lui va trop bien pour qu'il la délaisse au profit de gentils petits mélodrames aux fades pulsations électroniques. Sur ce, Braveface a du bon, alors n'hésitez pas à y goûter.
6/10

1. Leaving Town
2. Braveface
3. Headlock
4. Bones
5. Satisfied
6. Work It Out
7. I Love You
8. This Time Around
9. Real Life
10. Stop Dancing


Esser - Braveface [Warner]
4 Mai 2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterplum 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines