Magazine Culture

Simone Veil: une étrange bouffée de vanité

Par Pmalgachie @pmalgachie
Simone Veil: une étrange bouffée de vanitéJe n'avais pas eu l'occasion, il y a deux ans, d'ouvrir Une vie, les mémoires de Simone Veil dont le succès a été énorme. Je viens de combler cette lacune grâce à la réédition en poche.
Entendons-nous bien: c'est un livre remarquable, d'une grande liberté de ton, où une femme exceptionnelle retrace un parcours qui ne l'est pas moins. Elle ne dit que des choses intelligentes, et les dit remarquablement.
Comme je la connaissais en fait assez peu, j'ai appris beaucoup dans cet ouvrage.
Mais j'ai été effaré par le cahier de photographies, au moins par sa seconde partie. On y voit Simone Veil en compagnie de quelques grands de ce monde: Raymond Barre, Margaret Thatcher, Juan Carlos, Ronald Reagan, George Bush, Hillary Clinton, Shumon Peres, Hussein de Jordanie, Abdou Diouf, Nelson Mandela, Jean-Paul II et l'abbé Pierre.
Cela ressemble aux portraits affichés dans le salon ou le bureau d'un parvenu, fier de montrer à ses visiteurs qu'il a fréquenté la crème du pouvoir. Et c'est d'un parfait mauvais goût.
Je ne sais pas qui a eu l'idée de cette collection ostentatoire. J'espère que ce n'est pas elle-même, dans une étrange bouffée de vanité. Quoi qu'il en soit, l'idée n'était pas bonne. Simone Veil méritait mieux.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pmalgachie 8645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines