Magazine Environnement

Taxe carbone : 52% des français(es) sont pour ! (FNE)

Publié le 07 septembre 2009 par Arnaudgossement

CO².jpgCommuniqué de presse FNE - Lundi 7 septembre 2009

Plusieurs sondages démontrent que les français sont favorables à la création d’une taxe carbone socialement juste. Pourtant les commentaires politiques de ces sondages laissent penser que les français seraient opposés. FNE s’indigne de la campagne de manipulation de l’opinion publique actuellement en cours.

Les français pour la taxe carbone ! Le sondage réalisé par CSA pour UFC Que Choisir les 2 et 3 septembre révèle que 52% des français sont favorables à la taxe carbone dès lors que la question posée est complète et traite de la redistribution du produit de la taxe.

Ainsi (cf. p 5 du sondage) à la question : « Et si les sommes collectées par la taxe carbone étaient entièrement redistribuées aux ménages par le biais d’un chèque variable en fonction de leurs dépenses énergétiques et de leurs usages contraints, seriez-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout favorable à cette taxe ? », 52 % des personnes interrogées se déclarent plutôt voire tout à fait  "favorables ".

Sébastien Genest, Président de FNE déclare : « nous sommes scandalisés par la manipulation de l’opinion publique sur le dossier de la taxe carbone. Nous rappelons à certains responsables politiques, personnellement opposés à toute idée de fiscalité verte, qu’il faut avoir l’honnêteté de lire les sondages jusqu’au bout ! ».

FNE rappelle qu’un sondage publié par la Fondation Nicolas Hulot, le 30 juin dernier, révélait déjà que 66 % des français se déclarent « largement favorables » à la taxe carbone.

Concrètement, le seul sondage qui laisse penser que les français seraient opposés ne parle que de la moitié du sujet, c'est-à-dire de la partie taxation et non pas de la partie redistribution qui est pourtant au cœur du dispositif.
Une communication gouvernementale qui n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Dès lors que l’on ne parle pas que de taxation mais également de redistribution, les français se montrent favorables à la contribution climat énergie.

Tout le problème tient à ce que les déclarations de certains membres du gouvernement, qui ont lourdement insisté sur les termes « taxe » et « taux » sans parler de redistribution, ont attisé le feu du populisme fiscal.

En réalité, les français sont perdus et on les comprend ! La cacophonie du débat actuel ne permet pas aux français de se faire leur propre opinion.

Voir le sondage CSA - UFC Que choisir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaudgossement 7856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine