Magazine Culture

"L'encrier était plein... l'encrier était vide !"

Par Rendez-Vous Du Patrimoine

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ En voyage à Majorque, à l'hiver 1837-1838, George Sand raconte qu'elle visite le palais de Montenegro à Palma et qu'on lui montre une rare carte nautique de Valsequa, ayant appartenu à Amerigo Vespucci. un chef-d'oeuvre calligraphique daté de 1439.
"Un des quarante ou cinquante domestiques de la maison imagina de poser un encrier de liège sur un des coins du parchemin pour le tenir ouvert sur la table.
L'encrier était plein, mais plein jusqu'aux bords.
Le parchemin, habitué à être roulé, et poussé peut-être en cet instant par quelque malin esprit, fit un effort, un craquement, un saut, et revint sur lui-même, entraînant l'encrier, qui disparut dans le rouleau bondissant et vainqueur de toute contrainte.
Ce fut un cri général; le chapelain devint plus pâle que le parchemin.

On déroula lentement la carte, se flattant encore d'une vaine espérance ! Hélas !
L'encrier était vide!
La carte était inondée et les jolis petits souverains peints en miniature voguaient littéralement sur une mer plus noire que le Pont-Euxin.
Alors chacun perdit la tête. Je crois que le chapelain s'évanouit.
Les valets accoururent avec des seaux d'eau, comme s'il se fût agi d'un incendie et à grands coups d'éponge et de balai, se mirent à nettoyer la carte, emportant pêle-mêle rois, mers, îles et continents."
On peut, n'est-ce pas, à notre époque, comprendre les interdictions d'apporter liquides et flacons dans les salles de consultation d'archives et d'ouvrages anciens. Un malheur est vite arrivé ! C'est George Sand qui vous le dit...Merci pour votre lecture ! Thank you for reading !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rendez-Vous Du Patrimoine 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines