Magazine Culture

One Love de David Guetta

Publié le 08 septembre 2009 par Amcomingsoon

ONE LOVE de DAVID GUETTA (2009) 62/100
1 When Love Takes Over (feat. Kelly Rowland)
2 Gettin' Over (feat. Chris Willis)
3 Sexy Bitch (feat. Akon)
4 Memories (feat. Kid Cudi)
5 On The Dancefloor (feat. Will.I.Am & Apl de Ap)
6 It's The Way You Love Me (feat. Kelly Rowland)
7 Missing You (feat. Novel)
8 Choose (feat. Ne-Yo & Kelly Rowland)
9 How Soon is Now (feat. Dirty South & Julie McKnight)
10 I Gotta Feeling (FMIF Remix)
11 One Love (feat. Estelle)
12 I Wanna Go Crazy (feat. Will.I.Am)
13 Sound Of Letting Go (feat. Chris Willis)
14 Toyfriend (feat. Wynter Gordon)
15 If We Ever (feat. Makeba)
David Guetta est de retour glorieusement avec un nouvel album, déjà annoncé par un single au succès impressionnant When Love Takes Over et un petit second bien parti pour suivre le même chemin. Tourné comme jamais vers le marché américain, cet album est rempli de collaborations et pour une fois, on est bien content de moins entendre la voix récurrente et pénible de Chris Willis, son accolyte de toujours. Son gueulard fétiche reste tout de même présent sur 2 titres. On soulignera l'efficacité de Gettin' Over et le son un peu trop rétro à mon goût de Sound Of Letting Go...
Pour beaucoup, Kelly Rowland était l'ingrédient principal de la réussite du premier titre. Mais à entendre les 2 titres où l'ex chanteuse des Destiny's Child apparaît à nouveau dans l'album, je n'en suis pas certain. It's The Way You Love Me et son son dance passe moyennement, quant à Choose, avec Ne-Yo, ce son acid sans aucune nuance est plus énervant que dansant.
Sexy Bitch est certes vide mais il en reste un titre efficace malgré son break qui ressemble encore une fois à tous les autres titres de Guetta (avec ces 4 notes réuccurentes). Memories est également un bon titre et Kid Cudi prouve une fois de plus qu'il est rempli de talent.
On retrouve aussi les joyeux lurons de Black Eyed Peas et notamment Will.I.Am. Les 2 producteurs sont devenus amis, notamment depuis que Guetta leur a produit le I Gotta Feeling qui leur permet de dominer depuis pas mal de semaines maintenant les charts US. Ce titre bénéficie d'ailleurs d'un remix electro sur cet album dont le riff central sonne un peu creux. On The Dancefloor semble moins puissant que I Wanna Go Crazy.
How Soon Is Now est un bon morceaux de house commerciale, mais la présence de Dirty South sur le morceau n'y est certainement pas un hasard. Missing You passe aussi sans problème malgré son air prémâché (Guetta ne s'encombre jamais avec les mélodies et privilégie tout le temps les mêmes airs). One Love, avec la chanteuse Estelle, sonne fort comme un single potentiel, tant mieux c'est un des meilleurs morceaux de l'album.
Toyfriend sonne comme un mauvais remix de Dj Chuckie, mais ce genre de son fait plaisir à entendre sur un album de Guetta. Enfin, le dernier morceau de l'album aurait pu être évité. Une ballade house, il ne fallait pas avoir peur du ridicule... Mais bon, Guetta, sa femme, son fils et son brushing le valent bien...
Un album plus urbain que les précédents mais dans une suite sonore logique. L'évolution est là, mais Guetta ne prend aucun risque et préfère marcher sur une route déjà tracée. Finalement, on a là son meilleur album, même si de gros progrès peuvent être réalisés !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amcomingsoon 124 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte