Magazine Culture

Michael Jackson - Bad (1987)

Publié le 27 juin 2009 par Soulbrotha
Michael Jackson - Bad (1987)1. Bad
2. The way you make me feel
3. Speed demon
4. Liberian girl
5. Just good friends
6. Another part of me
7. Man in the mirror
8. I just can't stop loving you
9. Dirty Diana
10. Smooth Criminal
11. Leave me alone
Voici un album charnière dans la carrière de MJ. Après deux bijoux de Funk/Soul et, surtout, après le succès pharaonique de "Thriller", le jeune homme est désormais une star planétaire, possédant un public outrepassant amplement les fans de Black Music. Partant de ce principe, il décide d'étendre son champ musical et de faire cet album franchement Pop, toujours avec Quincy pour un résultat qui fait encore débat aujourd'hui.
En effet, "Bad" a ses pro- et ses anti- et, je ne vous mentirais pas, je fait partie de la deuxième catégorie. Exit les compos Funky/Soul, les nappes de synthés et les basses amples. Place ici aux beats qui tapent, aux tubes efficaces. J'en veux pour preuve l'incroyable morceau titre, banger imparable au refrain entêtant (la légende raconte que Prince aurait décliné l'invitation de Q à poser dessus, wow). Il symbolise cette évolution de Michael, entrant dans une logique de performance plus que d'ambiance. De coureur de fond, il passe à sprinter.
Cela donne d'autres morceaux très accrocheurs, dans une vibe très Pop là encore comme "The Way You Make Me Feel" ou "Smooth Criminal". Le vrai souci de cet album, c'est qu'il est probablement celui qui a le plus mal vieilli (comme à peu près tous les disques sortis dans la deuxième moitié des années 80 en fait). Le duo, à la base alléchant, avec le grand Stevie Wonder "Just Good Friends" fait franchement ringard avec cette boite à rythme surannée (alors que Sir Stevie ne s'en sortait pas mal à l'époque avec des albums comme "In Square Circle"). On peut aussi rester circonspect sur des morceaux comme "Speed Demon" ou "Dirty Diana", franchement assez anecdotique.
Michael a toujours eu cette tendance Pop depuis le début de sa carrière solo, que ce soit avec "It's The Falling In Love" ou "The Girl Is Mine" mais ici, c'est carrément un album tout entier qui est consacré à ce genre. D'ailleurs, ce fameux titre de "King Of Pop" a commencé à émerger à ce moment, couronnant un artiste ayant largement outrepassé son background musical initial.
C'est probablement mon petit cœur de fanatique de Soul et de Funk qui parle mais "Bad" ne me satisfait pas. Il se place dans un registre Pop/Rock 80's qui résiste mal au poids des années. Cet album marque, sinon le début du déclin, un virage très net dans la carrière de MJ, plus préoccupé par l'effet produit que par une cohérence musicale qu'il ne retrouvera jamais vraiment. Ceci dit, il faut replacer les choses dans une certaine mesure, un album "en dessous" de Michael Jackson, ça reste quelque chose de colossal pour la Musique en général.
C'est aussi le dernier album où contribuera Quincy, probablement mené sur un terrain qu'il ne connait pas. La fin d'une époque en somme.
* Ecoute intégrale sur Deezer
* Bad


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soulbrotha 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines