Magazine Cinéma

Les Regrets

Par Ffred

Mars Distribution
L'histoire

Mathieu Lievin, 40 ans, architecte parisien, prend la route pour rejoindre la petite ville de son enfance où sa mère vient d'être hospitalisée en urgence. Dans la rue, il croise Maya, son amour de jeunesse, qu'il n'a pas revue depuis quinze années. Accompagnée d'un homme et d'une petite fille, elle ne lui adresse pas la parole. Deux heures plus tard, le téléphone sonne dans la maison familiale : c'est Maya qui l'invite à venir la retrouver chez elle. Il hésite un court instant puis accepte...

Valeria Bruni Tedeschi. Jean-Claude Moireau
Yvan Attal. Jean-Claude Moireau
Arly Jover. Jean-Claude Moireau

Mon avis
On m'avait dit que c'était nul ! Comme il y a autant d'avis que de spectateurs et ayant plutôt  aimé les précédents Cédric Kahn, j'y suis bien sûr quand même allé. J'ai bien fait car j'ai aimé. Le film porte très bien son nom. Car c'est bien de regrets dont il s'agit ici d'un bout à l'autre. Regrets lointains, regrets récents, un peu comme si certaine vies n'étaient faites que de regrets. Mathieu regrette les uns, Maya regrette les autres. A la sortie on se pose une multitude de questions. Mais peut-on réellement faire du neuf avec du vieux ? Le passé doit-il rester le passé ? La passion reste-t-elle la même quinze ans après ? Si le film pose les questions, il n'apporte pas de réponses. Chacun repart avec ses certitudes, ses doutes...et ses regrets. Une mise en scène réussie pour un très beau scénario. Rien ne vient entraver l'évolution des personnages. On s'attache à eux très vite, prenant fait et cause pour l'un ou l'autre, parfois les deux. On suit alors avec intérêt leurs retrouvailles se muant en descente aux enfers mutuelles. Pour les incarner, deux belles prestations que celles de Valéria Bruni-Tedeschi et de Yvan Attal (après Partir). Ils forment un beau duo et on y croit. Très beau second et révélation de Arly Jover, parfaite en femme trompée. A noter enfin la très belle musique de Philip Glass (ressemblant fort à celle de The Hours).
Un beau film, bien écrit, mis en scène et bien joué. Un beau film d'amour.
Yvan Attal et Valeria Bruni Tedeschi. Jean-Claude Moireau

Filmo sélective Cédric Kahn
Les Regrets
Les Regrets
Les Regrets
Les Regrets


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines