Magazine Culture

Jusqu'au dernier de Nicci French

Par Mango
Jusqu'au dernier de Nicci French

« Cela faisait des semaines, des mois, que je sillonnais Londres à vélo, et je savais qu’un jour j’aurais un accident. La seule question qui se posait était : de quel type ? »

La narratrice, Astrid Bell, coursière cycliste à Londres, habite une grande maison, en colocation avec cinq autres jeunes avec lesquels elle s’entend très bien. Tous travaillent. Leur vie est libre et joyeuse, apparemment du moins ! Un jour Astrid est renversée par une voisine qui sera retrouvée frappée à mort quelques jours plus tard. Ensuite, une course l’amène dans une maison où elle découvre un cadavre, également défiguré. Enfin, Leah, la petite amie du propriétaire qui a poussé celui-ci à reprendre la maison pour eux seuls, est à son tour découverte morte après avoir été rouée de coups. Tout le monde désormais soupçonne tout le monde mais Astrid semble la coupable idéale pour la police puisque c’est elle, à chaque fois, qui se trouvait sur les lieux des crimes. L’enquête commence... Elle sera pleine de surprises. Qui sont en réalité ces colocataires si insouciants ?

Se connaissent-ils si bien qu’ils le croient ?

La seconde partie sera racontée par le tueur et tout apparaîtra naturellement sous un jour très différent. Le moindre détailsemblera déformé !

Polar à la structure des plus classiques, ce thriller est rendu sympathique en raison de la personnalité même des personnages auxquels on s’attache tout naturellement. « L’intrigue est bien ficelée, sexy et captivante » selon une jounaliste de Elle. Ce roman m’a permis de passer un bon moment de distraction!

J’ai pris ce livre sur le présentoir des nouveautés de ma bibliothèque, mais comme il est sorti enmai 2009, il n’entrera pas dans mon 1% de la rentrée. Dommage !

Les auteursse sont mis à deux pour écrire ce roman. Il s’agit d’un couple de journalistes londoniens qui a déjà publié plusieurs autres thrillers psychologiques mais aussi des biographies et des nouvelles.

Jusqu’au dernier deNicci French, (Fleuve Noir, mai 2009, 391 pages, traduit de l’anglais par Marianne Bertrand)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines