Magazine

De la rentrée des galeries parisiennes

Publié le 13 septembre 2009 par Isaac_paris
La rentrée de l'ensemble des galeries parisiennes qui vernissent toutes leurs premières expositions de la saison a eu lieu au cours des 10 derniers jours.
Petites recommandations, très personnelles, sur celles que j'ai pu visiter le we dernier.
D'abord, celles qu'il faut impérativement voir.
Daniel Templon. Un artiste chilien : Ivan Navarro. Il présente une exposition de sculptures murales composées de néons. D'ordinaire, j'ai pour habitude de fuir toutes les expos d'art contemporain avec des néons ! Lourd héritage de Dan Flavin. Trop lourd. Bref, on fera une exception ici. C'est excellent. Esthétique, plein de sens, référencé (à l'histoire des jeux olympiques, à Dan Flavin mais aussi à l'art neo-réaliste), et imparfait (deux sculptures sont, je crois râtées) : donc, il en encore sous la pédale le Navarro, et c'est agréable de se dire ça.
De la rentrée des galeries parisiennes
Karsten Greve. Luise Unger.Une très belle exposition, avec des pièces très surprenantes, suspendues dans les airs, des femmes, des fantomes,. Magnifique et très impressionnant. Vraiment, il faut y aller. Et acheter, pour ceux qui voudraient investir un dizaine de milliers d'Euros.De la rentrée des galeries parisiennes
Galerie Metropolis. Une exposition collective très réussie. Une belle sélection des artistes de cette petite mais très dynamique galerie.
Celles qu'on pourra éviter.
Une exposition collective chez Claudine Papillon. Un peu sans queue ni tête.
La galerie Anne de Villepoix. Je trouve que cette exposition de photos et de video de Sam SAMORE est ennuyeuse. Déjà vue. Faite pour être vue, ou plutot remarquée. Faite pour faire "Ambiance Art Contemporain" pour neo collectionneur frimeur, trader ou cadre sup buveur de nespresso qui veut se la raconter.En résumé, c'est clinquant, c'est prétentieux, et je trouve tout cela dénué de sens.
Eric Dupont. Même si le sympathique galeriste amateur d'IWC a le mérite de défendre avec enthousiasme Marine Joatton puisqu'il s'agit de le deuxième exposition personnelle qu'il lui consacre. Cette jeune artiste semble encore sous influance forte de ses ainés, Gérard Garouste et Damien Cabanes. On suivra néanmoins ses prochaines créations, car il se peut qu'elle soit très prometteuse.
A suivre, avec Yvon Lambert, Murakami chez Perrotin et les galeries de la rue St Claude dont les vernissages ont eu lieu ce week end.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Isaac_paris 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte