Magazine Culture

Daniel Mendelsohn, Les Disparus

Par Gilles
Daniel Mendelsohn, Les Disparus

Quatrième de couverture :

Enfant déjà, Daniel Mendelsohn savait que son grand-oncle Shmiel, sa femme et leurs quatre filles avaient été tués dans l’Est de la Pologne en 1941. Plus tard, il découvre des lettres désespérées de Shmiel à son frère, installé en Amérique. Des lettres pressant sa famille de les aider, des lettres demeurées sans réponse…

Parce qu’il a voulu donner un visage à ces six disparus, Daniel Mendelsohn est parti sur leurs traces. Cette quête, il en a fait un puzzle vertigineux, un roman policier haletant, une plongée dans l’histoire et l’oubli – un chef d’œuvre.

Mon avis :

Je retombe, une fois de plus dans l’une des périodes de notre histoire qui me passionne le plus – l’une des plus sombres, si ce n’est la plus sombre – la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. Si je m’intéresse autant à cette période c’est, sans doute, pour tenter de comprendre pourquoi l’homme a été capable de tels actes, mais c’est aussi pour ne pas oublier ce drame et contribuer, avec mes très modestes moyens, à faire en sorte que cela ne se reproduise jamais.

A de nombreuses reprises j’ai failli abandonner ce livre, sa monumentalité me faisait peur – il m’a d’ailleurs fallu presque trois semaines pour en venir à bout – d’autant que certains passages m’ont profondément ennuyé. Pourtant je me suis accroché et, au bout du compte, je ne regrette pas d’avoir mené cette lecture à son terme. L’auteur a réussi à faire de cette histoire familiale qui, lorsque l’on regarde l’ampleur de la Shoah (près de six millions de morts), n’est en fait qu’une histoire assez banale, un grand livre. Mendelsohn a réussi à combiner la petite histoire à la grande Histoire, chose qui n’est pas toujours aisée.

Ce livre n’est pas un simple livre d’histoire ni, non plus, un simple récit journalistique. On suit l’auteur au fil de ses pérégrinations pour connaître – et comprendre – ce qui est arrivé à cette branche disparue de sa famille et tour à tour le livre devient un récit de voyage, un livre historique, un roman policier, un recueil de culture juive et Yddish, un livre de témoignage (en effet il a rencontré les quelques survivants du village-berceau de sa famille). Si ce livre est un mémorial familial il est aussi un mémorial dressé à tous ceux qui ont souffert de cette période, vivants ou morts.

A lire pour ne pas oublier…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Chagrin d'école (Daniel Pennac)

    Chagrin d'école (Daniel Pennac)

    L'Histoire commence par son épilogue, car l'histoire, on le sait, finit bien. Quel cancre qui ne s'en serait pas sorti pourrait oser en parler, oser penser... Lire la suite

    Par  Alexandra
    CULTURE, LIVRES
  • Les disparus de Dublin

    disparus Dublin

    de Benjamin Black Dublin, années 1950. Quirke, légiste et handicapé du coeur qui noie ses questionnements dans la bière et le whisky (entre autres), découvre... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • Les disparus - Daniel Mendelsohn

    disparus Daniel Mendelsohn

    Prix Médecis étranger de 2007 Je voudrais donner mon avis sur ce livre qui a eu beaucoup de succès et que beaucoup considèrent comme un chef d'oeuvre mais que j... Lire la suite

    Par  Vanina Delobelle
    CONSO, CULTURE, LIVRES
  • Les disparus de Dublin par Benjamin Black

    disparus Dublin Benjamin Black

    A Dublin, vers 1950, une jeune infirmière s’apprête pour la première fois à quitter l’Irlande pour rejoindre un poste mieux rémunéré à Boston lorsque... Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES
  • Les disparus de Dublin

    disparus Dublin

    Auteur: Benjamin Black Titre original : Christine Falls Éditeur : Nil 1ère édition : 2006 Nb de pages : 436 Lu : janvier 2010 Ma note : Résumé C’est là, dans so... Lire la suite

    Par  Madame Charlotte
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES
  • Les disparus de Dublin

    disparus Dublin

    AUTEUR : Benjamin Black TITRE : Les disparus de Dublin ÉDITEUR : NiL RÉSUMÉ : Quand un grand écrivain – John Banville, Booker Prize 2005 – se lance dans le roma... Lire la suite

    Par  Madame Charlotte
    CULTURE, LIVRES
  • Les disparus de Monte Angelo

    disparus Monte Angelo

    de Thomas KangerLasse de son quotidien au commissariat de Västeras, en Suède, Elina Wiik décide sur un coup de tête de prendre sa voiture et de rouler vers la... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Gilles 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines