Magazine Bd & dessins

La Parisienne 2009 Première partie

Par Caticat

Hello tout le monde,

vous constatez d'après le titre que je ne vous dirai pas tout de l'aventure 2009 ce soir... Eh oui, c'est long, 48H d'expédition :)

Alors tout a commencé vendredi 11/09 par un aller en TGV - beaucoup trop court pour pouvoir à la fois goûter, lire et dormir, mais ça évite de perdre du temps dans les transports. Petit tour en métro : arrêt Cambronne : nous avons réservé une chambre à l'hôtel Ibis, ben oui, c'est we à Paris donc autant en profiter d'un bout à l'autre. Soit dit en passant, cet Ibis est fort sympathique : tout rénové ou presque. Seul hic : la salle de bains. Ceux qui me connaissent voient à peu près la largeur de ma taille : éh bien je passais tout juste entre le lavabo et le mur...

Nous sommes arrivés vers 20h donc direction petit resto : nous avons mangé dans un des restos qui se trouvent à l'arrêt La Motte-Piquet : vraiment pas génial : on aurait pu croire que les frites étaient vendues à l'unité tant elles se battaient en duel dans l'assiette.

Une bonne nuit là-dessus : jusque 6h... horloge interne complètement déréglée : je me réveille sans réveil mais au moins plein de temps pour faire du tourismo-shopping :)

Je pars telle la bonne touriste-papparazzi (ya trop de p ou de z...) : avec mon appareil en bandoulière. Vous verrez plus loin que ça me jouera des tours de prendre des photos.

Vue du 7ème étage de l'hôtel IBIS. La quartier Cambronne avec le métro aérien :

DSCF3641

DSCF3643

Un bout des invalides, si je ne dis pas de bêtises.

DSCF3644

Montmartre au loin

DSCF3645

La Tour et le tuyau

Nous prenons le métro direction Chatelet-Les Halles : le coin est sympa pour se balader le matin.
Tout proche de Beaubourg : une jolie fontaine à débordements :

DSCF3650

DSCF3649

Tout juste après Beaubourg, une place et il donne à manger aux pigeons à défaut de leur filer des coups de pieds pour de faux :

DSCF3653

Nous entamons ensuite une longueeeeee promenade au cœur de Paris. Le Sentier, rue Saint Denis (glauquissime), place de la Bourse puis place de l'Opéra Garnier :

DSCF3655

DSCF3654

De jolies dorures et des têtes (dorées également) qui valent le détour : un petit clic sur la photo

DSCF3658

Juste devant l'Opéra : on filme, on se presse : pour qui ? on ne saura pas : juste une limousine rose.
Banal dans la Capitale...

Ensuite direction la boutique Nespresso de la rue Scribe, juste pour voir si Georges C. ne m'attend pas... mais je ressors bredouille... Il n'était pas là, sûrement un manque de communication entre nos deux agendas. What else ? :)

On file ensuite aux Galeries Lafayette : Bruno chez les Hommes et moi, ben, chez les Femmes.

Pas envie de faire de shopping dans un tel temple de la consommation : direction la Terrasse au 7ème étage : pour voir tout Paris à mes pieds ou presque :

DSCF3662

DSCF3663

Une touche de Montmartre

DSCF3664

L'Opéra Garnier vu d'un autre angle

Et puis surtout le coeur de l'établissement : les vitraux : là vu 'de l'autre côté'

DSCF3667

DSCF3665

DSCF3666

J'aurais passé l'après-midi à regarder l'enchevêtrement de tuyaux, soudures, vitres.
J'aime regarder et imaginer comment ça a été édifié.

DSCF3659

DSCF3660

Là c'est vu de l'intérieur - dorure, sunlights...

Nous rejoignons Lénus (NDLR : ma soeur Hélène) sur l'île de la Cité pour manger à 15H00 : ça c'est Paris : y a toujours un resto qui vous sert ! Une délicieuse escalope milanaise avec des pâtes : c'est simple durant la semaine qui a précédé la Parisienne : j'ai mangé des féculents à tous les repas. Par goût certes, mais c'est surtout génétique : on a le chromosome patate bien ancré :)

Le reste de l'équipe est en approche de la Tour Eiffel : nous partons les rejoindre : petite photo : la même que l'an dernier : j'aime bien cette entrée rétro du métro et cette année, j'ai en bonus le monsieur qui regarde la carte.

DSCF3677

J'aime bien sa façon de prendre la pose : les mains dans le dos...

Nous arrivons sur les village de la Parisienne avec un peu d'avance finalement. Le temps de retirer nos dossards (dans les tentes derrière Hélène au téléphone) :

DSCF3678

DSCF3680

Pour connaître son numéro de dossard, il faut trouver son nom sur sa liste :
Lénus, tu prends super bien la pose :
on ne se rend pas du tout compte que c'est pour de faux :)

Puis un petit tour dans le village lui-même : de nombreux stands : donc le stand Nike qui met à dispo des tableaux et des craies. Je m'empresse de laisser notre empreinte façon Lascaux : le scribe à 2 mètres du sol : c'est moi :

DSCF3681

DSCF3684

Pas pu m'empêcher de dessiner ma petite bonne femme :)

DSCF3685

DSCF3686

Le stand de démonstration est juste devant l'école militaire :

DSCF3688

DSCF3689

Et l'homme à cheval reste stoïque devant tout ce monde qui s'agite...

Je prends ensuite tout mon temps pour une photo de grand style :

DSCF3690

La Tour Eiffel - La paix....

Et c'est là que je me fait avoir : car quand je retrouve Bruno et Hélène, ils sont dans le stand "Kellogs?" et une charmante petite dame vient vers moi et me dit : "Ah vous êtes Cathy : je vous attendais pour la démonstration!" Chouette, c'était le petit kdo de ma frangine :) Mais je ne me suis pas désistée : après tout, le ridicule ne tue pas et il est bon que tout le monde se rende compte de mon manque notoire de coordination : l'exercice était simple au demeurant : jambe gauche devant - jambe droite devant - jambe gauche arrière - jambe droite arrière : j'ai résisté cinq longues minutes : où j'étais hyper-méga-concentrée sur l'écran et pis tout pis tout, mais c'était un peu la-men-ta-ble. J'ai bien fait rire la petite dame qui, grâce à moi (un peu comme dans Kung Fu Panda), a découvert le niveau zéro de la coordination :)

DSCF3692

DSCF3693

Je vous ai mis les images pour que vous puissiez apprécier le travail :)
NB : les haltères devaient faire 200g : c'est juste ce qui fallait à mes biceps : voir photo :)

Et quelques instants plus trad, les filles arrivaient : c'est là que j'ai compris que c'est dur d'être un paparazzi :)

DSCF3695

DSCF3697

Mise au point technique avec plan à l'appui...

Une fois que le petit tour des stands est terminé, nous quittons le village de la Parisienne : direction un resto sur les Champs Elysées et aussi un magasin pour acheter des bas résilles...

DSCF3706

DSCF3708

DSCF3709

DSCF3711

Comme vous aurez pu remarquer sur les photos ci-dessus
différents moyens de locomotion sont utilisés dans la Capitale.

DSCF3712

Nous avons donc fait un tour sur les Champs, trouvé nos bas, pris des photos chez DisneyStore alors que c'est interdit : ça, c'est le vigile qui me l'a dit...

Et resto : au Vésuvio : bien mangé : un peu bruyant : mais une très bonne soirée :

DSCF3720

Nous rentrons à pied de nuit jusqu'à l'hôtel pour voir les illuminations parisiennes, en espérant que nos ampoules n'éclaireront pas trop notre nuit (oh la la le jeu de mots pourri).

DSCF3726

Nous arrivons à l'hôtel à 23h30.
Le temps de préparer le matos du lendemain,
de mettre la puce sur les baskets,
le dossard sur le T-Shirt :
il est minuit passé :
mes yeux se floutent - j'ai sommeil :

DSCF3731

Bonne nuit à tous
La suite de mes pipeletteries demain

cat


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Caticat 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte