Magazine Journal intime

Écrire dans le bus 64

Par Markhy

Ils ne savent faire que deux trucs. – Prendre en photo leurs potes qui recrachent la fumée d’une clope. Prendre en photo des vieux avec un Polaroid. Voilà comment s’expriment les jeunes. Voilà ce qu’est la culture « jeunes ». Il n’y a pas de secrets : Du gougnottage avec une clope à la main et des vieux en Polaroid.

Je suis persuadé qu’on va me confier la réalisation de « LOL 2″. Chaque jour je vérifie mes mails, je regarde si Lisa ne m’a pas écrit. Lisa Azuelos. Lisa Azuelos, je la respecte trop, elle a réussi à faire un film, LOL, qui se base sur une phrase concept même pas utilisée pendant le film. J’explique. Le film commence sur « Je m’appelle Lola, mais tout le monde m’appelle « LOL »". Ok. Mais personne ne l’appelle comme cela. Le film aurait dû s’appeler « Tepu », qu’on n’arrête pas d’entendre par contre. Dés que Lola commence à faire sa crise émo de mi-film, tout le monde continue de l’appeler Lola, pas de soucis, parents & amis. Le film s’est vendu sur une phrase qui ne se vérifie pas. Lisa, respect. Tu as symbolisé la jeunesse en ratant ton scénario : Nous sommes des poseurs sans fond. Ouais, d’ailleurs, je me suis tapé pas mal de pougnettes sur des photos de ta mère pré-chirurgie plastique – Marie Laforêt.

C’est pour cela que l’on va me confier LOL 2. Je suis le spécialiste de la jeunesse et des niqab de l’internet français. Je suis le symbole de cette putain de génération. Je ferais venir Dany Veríssimo (Ally Mac Tiana) pour jouer la cousine qui accueille « Lola » post-bac et qui lui montre les bons plans, et tout, de l’IEP Paris : Les bites à sucer, à éviter, les vêtements Paul&Joe. Je couperai les cheveux de tous ces gamins et l’essentiel de l’intrigue se jouera au Social Club, forcément. Name drop constant, le film vantera la société mercatile et les petits traffics, les liens entre jeunes du XVIeme et jeunes du quartier sur le prix de la coke. Il y aura de longs plans mélancoliques Pont de Tolbiac mis en musique par The Field. Le film commencera sur une Lola haineuse regardant ses copines embrasser les mêmes mecs du lycée dans un bar miteux. « Heureusement que l’on n’épouse pas le mec qui nous a dépucelé » elle balance face caméra avant de jeter son Mojito sur sa bande de pote en se cassant lentement. Clac clac font les talons. On la retrouve ensuite, le rimmel qui coule constamment, dans l’appart de Dany, qui matte Schulmädchen, un doc sur arte. Et dans sa chambre ya justement son mec du lycée, le mec qui l’a dépucelé. Il a la gueule bien entaillé par un rasoir Venus, girly. Et je fais quoi de toi maintenant? Lola elle dit. Générique, LOL2. Avec Sophie Marceau, machin, machin. Musique de machin.

Après on arrive sur les bancs de la fac et le film redevient un peu naïf pas drôle, comme le un. J’ai laissé Lisa écrire les scénes de jour. Moi j’écris la nuit. LOL2 ce sera le Baise Moi de ma génération. Où on va en soirée la trouille au ventre. Pas de se faire violer, de croiser un mec qui baise mal. Un véritable blog 2.0 en fait merde. J’abandonne le projet. 



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :