Magazine Culture

Anaisthesia d'Antoine Chainas

Par Sylvie

ROMAN POLICIER
Anaisthêsia
Edition Gallimard, Série Noire, 2008
Antoine Chainas est l'une des révélations de la série noire française de ces dernières années avec Caryl Ferey et Doa. Malgré une intrigue originale, je trouve que son roman est bien inférieur au style de Ferey par exemple.

Une ville et un pays indéterminés. On pense que c'est en France dans une banlieue pourrie. Les premières pages sont sublimes : un homme parle d'outre-tombe, il décrit son autopsie avec moults détails...Quelques pages plus loin, on découvre qu'il est sorti du coma, après un accident de voiture dans l'exercice de ses fonctions. Désiré est un flic noir, le premier à avoir intégré une unité d'investigation après des émeutes interraciales...autrement dit, il est le champion de la discrimination positive.
En sortant du coma, il est victime d'un étrange syndrome qui lui fait perdre toute sensation de douleur. défiguré, il devient le "fantôme" de la police, celui qu'on enferme dans le placard alors qu'il devient "la pompe à fric" d'un neurologue avide de célébrité...Alors que ce dernier multiplie les expériences sordides sur lui, Désiré reprend contact avec une bande de dealers (en gros, il faisait double jeu avec la police et les gros caïds du coin) et est utilisé par la police pour servir d'appât à "la tueuse aux bagues" une tueuse sanguinaire amatrice de nègres défigurés....
De bons passages mais une insistance trop appuyée aussi bien dans l'écriture que dans l'intrigue. On en finit plus des détails sordides ; Chainas décrit avec précision les nerfs, les os, les muscles du corps, les éléments du cerveau. Le  sexe, le sang sont plus que jamais au rendez-vous. Cela ne me gêne pas mais l'abondance des détails frise la caricature ; le style d'écriture de Chainas consiste toujours à en faire toujours plus.
Des thèmes intéressants : le monstre de foire exploité par les médias, la discrimination positive, le lien entre policiers et les bandes.
Cela aurait pu devenir une intrigue palpitante. Dommage qu'on évolue petit à petit vers la caricature...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines