Magazine Hockey

Quelle victoire!

Publié le 22 septembre 2009 par Chesc0

Carey PriceLe match a changé du tout au tout en troisième période alors que le Canadien a marqué trois buts pour battre les champions de la Coupe Stanley par la marque de 4 à 3.

CKAC Sports: Première période

Carey Price est devant le filet du Canadien. Son vis-à-vis est John Curry qui dispute un premier match préparatoire pour les Penguins.

Crosby est sur la glace pour la première mise en jeu et hors d’équilibre a quand même pu décocher un tir du revers qu’a stoppé Price. Craig Adams a aussi mis le gardien du Canadien à l’épreuve quelques moments plus tard.

Le trio Brian Gionta/Scott Gomez/Max Pacioretty a connu une bonne première présence, bien soutenu en attaque par le défenseur Andrei Markov.

Le gardien du Canadien est en grande forme. Price a frustré Ryan Bayda et Chris Kunitz

coup sur coup. Côté offensif chez le Tricolore, autre belle incursion du duo Pacioretty-Gionta. Le petit attaquant a tiré sur réception de l’enclave, mais Curry veillait.

Pacioretty connait un très bon début de match. Il a récupéré le retour du tir de la pointe de Jaroslav Spacek et son tir a été repoussé du bâton par Curry. Un peu plus tard, Pacioretty s’est retrouvé en compagnie de Gomez et il a de nouveau été menaçant tout comme Markov.

Trois minutes avant le premier entracte, Price s’est de nouveau signalé en s’étirant à sa droite pour parer un tir du défenseur Kristopher Letang.

Et à 18:12, Brian Gionta a continué de gagner des admirateurs au Centre Bell en inscrivant son deuxième but des matchs préparatoires. Sur le retour du tir de Spacek, Gionta s’y est pris par trois fois avant de finalement pousser le disque derrière Curry. Markov obtient aussi une passe. 1-0 Canadiens. Après 20 minutes de jeu, les Penguins ont tiré 14 fois sur Price contre 13 pour le Canadien sur Curry.

Deuxième période

Avec énormément de mouvement devant lui, Carey Price a cédé à 3:27 de la deuxième période. Le tir du poignet de Sergei Gonchar a trouvé une niche derrière le gardien du Canadien. Les passes vont à Brooks Orpic et Craig Adams. 1-1

La première infraction du match a été décernée aux Penguins à la 6e minute de jeu. Le Tricolore a généré peu d’attaque en avantage numérique et pire encore, dès la pénalité terminée, la superbe passe de Ben Lovejoy a trouvé Evgeny Malkin qui à l’aide d’un tir du poignet a battu Price du côté du bâton à 7:28. 2-1 Penguins.

À mi-chemin du deuxième vingt, Gomez a mené une très belle charge offensive. Son ancien compagnon des Devils, Gionta, a accepté sa courte passe et dégainé rapidement des poignets pour forcer Curry à sortir le gant et gober le disque. Un arrêt spectaculaire pour Curry dont la tenue commence à nous rappeler celle de Tuukka Rask, des Bruins, face au Tricolore dimanche au Colisée de Québec.

Avec 8 minutes à jouer au deuxième vingt, Spacek a de nouveau touché le filet d’un tir de la pointe qui a donné du mal à Curry et sur la relance, Malkin a donné la rondelle au jeune Eric Tangradi, posté devant le filet de Price. Le gardien a bien réagi pour bloquer et immobiliser le disque.

La troupe de Jacques Martin a profité d’un autre avantage numérique avec cinq minutes à faire à l’engagement. Camallerri a obtenu une belle chance de marquer de l’enclave, une action initiée par ses compagnons Gionta et Gomez. Markov et Spacek complétait le quintette du Tricolore en supériorité numérique.

Les Penguins ont terminé la deuxième période en situation de supériorité numérique. Spacek a été puni quatre minutes pour bâton élevé. En repli défensif, son bâton a touché au visage de Sidney Crosby.

Malkin a obtenu un autre bon tir sur Price avant que la sirène ne se fasse entendre. Il restera 2:55 à l’avantage d’un homme des Penguins au retour en début de troisième. C’est 2-1 Pittsburgh après deux périodes. 22-19 les tirs au but en faveur des visiteurs.

Troisième période

Contre toute attente, c’est le Canadien qui a marqué en lever de rideau du troisième vingt. En infériorité numérique, Gomez et Gionta se sont présentés à deux contre deux en zone des Penguins. Gionta a bien préparé sa passe à Gomez qui fonçait au filet. 2-2. Le Canadien se sera finalement défendu avec succès lors de l’avantage de quatre minutes des Penguins.

Le Tricolore a continué d’attaquer et silencieux jusque là, c’est le trio Maxim Lapierre, Guillaume Latendresse et Andrei Kostitsyn qui a donné les devants au Bleu-Blanc-Rouge. Après un tir bloqué de Kostitsyn, Lapierre croyait bien avoir marqué du revers sur le retour mais il a fallu l’intervention de Latendresse pour confirmer le but. 3-2 Canadiens.

Fouettés par la foule du Centre Bell, Cammalleri et Gionta ont ensuite envahi le territoire des Penguins, et à l’embouchure du filet, alors qu’il aurait pu tirer, Cammalleri s,est montré généreux à l’endroit de Gionta qui a marqué son deuxième de la soirée. 4-2 Montréal.

Les Penguins ont rétréci l’écart à 16:46, en avantage numérique. Le Canadien a laissé beaucoup trop d’espace et de temps… à Letang. Bill Guerin a pu manoeuvrer à sa guise avant de décocher un tir des poignets qui a battu Price. 4-3 avec un peu plus de 3 minutes à jouer.

C’est le Canadien qui obtiendra la meilleure chance de marquer, par l’entremise de Ben Maxwell, avant le sifflet final. La victoire plaira à Jacques Martin qui souhaitait plus d’offensive de ses gros canons. Les trois nouveaux joueurs embauchés par Bob Gainey (Gionta-Gomez-Cammalleri) auront fait le travail face aux Penguins.

Les trois étoiles

1. Brian Gionta

2. Scott Gomez

3. Mike Cammalleri

Notes

Seulement sept joueurs qu’on pourrait qualifier de réguliers n’ont pas

enfilé l’uniforme du Canadien même s’ils étaient en santé, lundi, soit le

gardien Jaroslav Halak, les défenseurs Hal Gill et Ryan O’Byrne ainsi que les

attaquants Tomas Plekanec, Glen Metropolit, Travis Moen et Sergei Kostitsyn.

Jacques Martin doit espérer un réveil de son offensive. Les attaquants n’ont pas déjoué les gardiens adverses lors des deux derniers matchs. Seuls Jaroslav Spacek et Josh Gorges, deux fois en avantage numérique, ont touché la cible ce week-end.

Après avoir remporté ses deux premiers matchs, le Canadien a paru essouflé lors des deux derniers.

Le Tricolore profitera d’un congé de match de deux jours avant de renouer avec l’action jeudi contre les Bruins de Boston et samedi face aux Sabres de Buffalo, deux rencontres présentées au Centre Bell.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chesc0 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines