Magazine Culture

Le Maitre et Marguerite

Par Pralinerie @Pralinerie
Le Maitre et Marguerite
Voilà un classique de Boulgakov que je n'avais jamais ouvert et pourtant vous savez comme j'aime lire un petit roman russe de temps à autre.
C'est un drôle de livre qui m'est tombé entre les mains. Écoutez plutôt : A Moscou, Berlioz et Ivan Nikolaïevitch Ponyriev, deux membres d'un éminent cercle littéraire, se retrouvent pour parler de l'athéisme et de l'inexistence du Christ. Un inconnu se joint à la conversation et raconte le jugement de Ponce Pilate et sa rencontre avec le prophète. Puis il annonce naturellement sa mort prochaine à Berlioz et un séjour en psychiatrie à Ivan. Et c'est ainsi que commence une série de désordres dans la bonne ville de Moscou. Le diable et ses associés s'y sont effectivement installés et troublent chaque personne qui les croise de trop près.
Assez étonnamment, on ne découvre le maître, un écrivain qui écrit sur Ponce Pilate, et sa Marguerite qu'au milieu du roman. Ce couple adultère a été séparé et ne vit plus en l'absence de l'autre.
J'ai été très surprise par ce roman que j'imaginais de facture assez classique et qui plonge très vite dans un fantastique plein d'humour. Les tours que joue le diable sont autant de divertissements quand ils ne coûtent pas la vie ou la raison à celui qui en est victime.
Ce roman très dense est sans cesse en mouvement, on suit plusieurs personnages et le couple central n'est finalement pas si important que le diable et ses sbires. Une jolie récréation russe !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines