Magazine Cuisine

Il est beau mon aligot !

Par Eric Bernardin

172

De l'aligot, j'en avais déjà mangé, et pas n'importe où et n'importe lequel. Celui de la mère Bras, la mère du grand chef de Laguiole. Et vu qu'on ne pourrait pas me croire, j'ai une preuve en photo :

Bras 81 - l'aligot

J'en ai un bon souvenir. Mais franchement, celui que j'ai fait samedi dernier, c'était autre chose. Pas forcément qu'il était meilleur, mais avec la roquette, c'est une tuerie pas possible !
L'histoire commence samedi matin. Mon centre L... vend des paquets de tome fraîche. J'en prends  un, me disant de suite que je vais pouvoir faire de l'aligot, ce dont je rêve depuis longtemps. Le morceau fait 500g : un peu beaucoup pour un seul homme, mais j'ai déjà en tête d'autres applications que je développerai ici plus tard...
C'est cool : la recette est sur le paquet. Même pas besoin d'aller farfouiller sur le net pour en trouver une ;o)
C'est vraiment tout bête. Il vous faut

1 kg de bonnes pommes de terre
300g de tome
10cl de crème fraîche
de l'ail, du poivre, du sel

Faire cuire les pommes de terre à l'eau ou la vapeur pour en faire de la purée. Je rappelle qu'elle est plus savoureuse si vous enlevez la peau après qu'avant cuisson.
Faire chauffer la crème et ajouter la tomme, l'ail, puis la purée. Remuer jusqu'a ce des fils se forment. Ca va assez vite.

170

Saler et poivrer. Et servir avec de la roquette assaisonnée de balsamique et d'huile d'olive. Le mariage est vraiment délicieux !

 

174

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine