Magazine Culture

Eliminez toute concurrence à Amazon de votre site, sinon...

Publié le 22 septembre 2009 par Actualitté
Interdiction formelle de mettre en avant d'autres cybermarchands qu'Amazon sur les sites internet qui utilisent les informations relatives aux ouvrages mentionnés. De la sorte, le vendeur entend faire en sorte qu'en l'échange des données relatives à un livre, il soit le seul à apparaître dans les pages des sites internet, dénonce LibraryThing.
Avec une communauté de 700.000 personnes, le site a tenté de protester avant de se ranger aux exigences amazonesques, les inconvénients de cette situation étant plus insupportables que la résistance.
Eliminez toute concurrence à Amazon de votre site, sinon...Mais dans son blog, le site ne manque pas de cracher sa rancoeur : « LibraryThing n'est ni un catalogue, ni un réseau social pour les clients d'Amazon, mais pour les amoureux de livres. La plupart d'entre nous sont des clients d'Amazon le mardi, et achètent dans une librairie indépendante, ou empruntent des livres en bibliothèque le mercredi et le jeudi. Nous reconnaissons la valeur d'Amazon, mais nous avons certaines valeurs. »
Tout site doit donc désormais supprimer les liens renvoyant vers d'autres libraires en ligne, ou ils se verront supprimer l'accès aux informations fournies sur un livre via l'API d'Amazon, qui permet d'informer sur l'ISBN, le prix, le nombre de pages, la couverture et d'autres éléments. « Les liens vers d'autres librairies sont interdits », explique clairement Amazon dans ses conditions d'utilisation.
Un véritable mouvement de recul, et menaçant, de la part d'Amazon, souligne le créateur de The LibraryThing, pour qui l'API auparavant proposée était un outil précieux et efficace, mais qui aujourd'hui devient une véritable contrainte exercée sur les sites qui parlent de livres. La prochaine étape sera sûrement celle d'intégrer un bouton d'achat immédiat, sous peine de voir les informations disparaître, redoute ainsi Tim Spalding.
Celle d'après sera de devenir revendeur officiel d'Amazon, sans percevoir un cent de commission, sous peine d'être accusé de plagiat, ou quelque chose du genre... Le dernier petit coup de chantage d'Amazon était d'imposer le système de Recherche au coeur du livre à tous les éditeurs, pour s'assurer de disposer d'un extrait à consulter à destination de l'internaute. Sans quoi... le livre pourrait bien disparaître...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine