Magazine Environnement

Voiture "propre" : Chantal Jouanno a raison !

Publié le 22 septembre 2009 par Arnaudgossement

L'intelligence, me semble-t-il est de savoir tout autant exprimer ses désaccords que ses accords.

Ce matin, donc, je suis d'accord avec Chantal Jouanno et demain je ne le serai peut être pas : ça s'appelle la démocratie .

Interrogée sur le durcissement à venir du mécanisme du bonus malus automobile, la Secrétaire d'Etat à l'Ecologie a en effet déclaré : "les véhicules propres, cela n'existe pas".

C'est tout simplement vrai mais, à la veille de l'annonce d'un grand plan présidentiel pour la voiture électrique, il faut avoir un certain courage pour le dire.

****

AFP : Le bonus-malus sur les voitures appelé à "se durcir progressivement" (Jouanno)

PARIS, 22 sept 2009 (AFP) - Le bonus-malus sur les voitures est appelé à "se durcir progressivement", a rappelé mardi la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, sans cependant donner d'indications chiffrées sur cette évolution en 2010.
"Sur le bonus-malus, l'engagement était très clair dès le départ: on veut un système qui se durcisse progressivement", a-t-elle affirmé sur France Info, soulignant que cette évolution était liée à l'efficacité même du dispositif, au-delà des discussions sur le poids qu'elle fait peser sur les finances publiques.
"Ce n'est pas une prime à l'achat de véhicules", a-t-elle souligné. "C'est une prime au développement de véhicules entre guillemets propres, car les véhicules propres, cela n'existe pas", a-t-elle ajouté.
Selon Les Echos, le bonus écologique doit être fortement réduit l'an prochain et les seuils d'émissions de carbone doivent être durcis. Selon le quotidien, la prime devrait ainsi passer de 1.000 à 700 euros pour les voitures émettant moins de 95 grammes de CO2, et de 700 à 500 euros pour les voitures émettant moins de 115 grammes de CO2.
A Bercy, on souligne que les arbitrages "restent à effectuer" sur le sujet.
"Les discussions sont encore en cours, mais c'est essentiellement lié à la nécessité de trouver le bon réglage, les bons taux, pour que ces dispositifs soient les plus efficaces", explique-t-on.
Le bonus-malus sur les voitures, qui vise à réorienter la consommation et la production vers des véhicules plus vertueux écologiquement, a été instauré pleinement au 1er janvier 2008, dans la foulée du Grenelle de l'environnement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaudgossement 7856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte